Discussion avec Henri Blocher sur l’expiation définie et l’universalisme hypothétique – PE #5

Livre « From Heaven He Came and Sought Her »

Important ouvrage sur le sujet

Pour qui Christ est-il mort? Qu’est-ce que la mort de Christ a accomplie? Ces questions ont longuement été débattues au cours de l’histoire de l’Église. Pour tenter d’y répondre, Guillaume Bourin et moi avons eu un entretien privilégié avec M. Henri Blocher.

Notre discussion a été préparée autour du chapitre de M. Blocher sur l’expiation définie et l’universalisme hypothétique publié dans le collectif : From Heaven He Came and Sought Her : Definite Atonement in Historical, Biblical, Theological, and Pastoral Perspective. M. Blocher nous a raconté comment il est venu aux doctrines de la grâce et nous a expliqué avec précision l’efficacité et la portée de l’expiation. Il a aussi été question de l’assurance du salut et de l’appel au salut, de la difficulté d’accepter cette doctrine et en même temps de l’effet exaltant qu’elle produit sur le croyant.

Nous avons aussi pris le temps d’examiner certains passages de l’Écriture et nous avons vu brièvement comment cette doctrine se relie à la doctrine des alliances et à l’ecclésiologie. Étant donné la longueur substantielle de cette discussion, nous vous présenterons le contenu en deux épisodes de Parole d’Évangile.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


audio mp3iTunesiPhone AndroidRSS

Posté dans Anciennes émissions, Théologie
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
4 commentaires pour “Discussion avec Henri Blocher sur l’expiation définie et l’universalisme hypothétique – PE #5
  1. Micheline jean dit :

    Dommage que les gens ont besoin d’avoir peur de l’enfer pour rester droit. Jéhovah Dieu est amour et à la désobéissance de Adam et Ève Dieu leur a dit qu’ils retournerait à la poussière,Genèse 3:19. pourquoi?
    Genèse 2:7 dit que Dieu quand il le créa devint une âme vivante, pas qui lui a donné une âme. Être un chien. Et. Avoir un chien est différent n’est ce pas?
    Genèse 1:24 dit que les animaux sont créer âme vivante…..eux vont il au ciel,enfer,purgatoire……
    Mathieu 11:25 Jésus a dit qu’il a caché ces choses au sage et intellectuel. De ce monde et révélé au tout petit.
    Pas de théologie ou philosophie sont amour est pour tous et son livre aussi,
    Dont beaucoup ont chercher à la faire disparaître,bien sûr la Bible.

    • Chère Micheline, je suis heureux que nous puissions poursuivre notre conversation ici 🙂
      Je crois à l’enfer non parce que j’en ai besoin pour rester dans le droit chemin, mais parce que la Parole de Dieu l’enseigne. Il y a un côté de moi qui aimerait rejeter cet enseignement comme beaucoup le font… mais ma conscience est liée par les saintes Écritures!

      Cette doctrine repose sur la résurrection générale des justes et des injustes qu’on retrouve chez le prophète Daniel (Dn 12.2) et qui est confirmée dans le N.T. (Jn 5.28-29 ; Ac 24.15). L’enfer n’est pas une invention de l’Église catholique romaine, comme vous le supposez, mais un enseignement biblique (Ap 14.9-11 ; Ap 21.8 ; 2 Th 1.9).

      Maintenant, concernant l’immortalité de l’âme… l’Écriture enseigne bien que nos corps retournent à la poussière, mais notre esprit à Dieu (Ec 12.7). De plus, l’Écriture présente l’âme des impénitents comme étant consciente après que leur corps soit mort: 1 Pi 3.19 ; Lc 16.23-24; tandis que les esprits des justes sont dans la gloire en attendant la résurrection: Lc 23.43 ; 2 Co 5.1-8 ; Ph 1.23 ; Hé 12.23 ; 1 Co 15.52 ; 1 Th 4.16.

      Dieu est amour et il est aussi justice! Son amour consiste dans le don de son Fils pour expier les péchés des croyants en étant puni à notre place, afin que la justice de Dieu soit exécutée en sa mort (Rm 3.25-26 ; 1 Jn 4.9-10 ; Es 54.4-6). Ceci est le véritable Évangile!

      Maintenant, comme je vous le disais lors de notre conversation, il n’y a qu’une seule espérance (Ep 4.4) et pour y avoir part vous devez recevoir le seul Seigneur: Jésus-Christ, le Dieu Véritable en qui se trouve la vie éternelle (1 Jn 5.20). En rejetant sa pleine divinité (Col 2.9 ; Ph 2.6 ; Jn 1.1) et sa parfaite humanité qui demeure même après son ascension auprès du Père (1 Tm 2.5 ; Hé 7.24-26 ; 2 Jn 1.7-9), vous suivez un faux christ (2 Co 11.4). Je vous en supplie, reconsidérez vos croyances et venez au vrai Christ et au véritable Évangile!

  2. predest2013 dit :

    Voici un autre livre électronique gratuit en français sur la doctrine biblique de la rédemption particulière :

    https://predestinebloguer.wordpress.com/2016/03/30/livre-electronique-gratuit-christ-nest-pas-mort-en-vain-de-james-et-robert-haldane/

    Il est basé sur les écrits des baptistes calvinistes écossais, James et Robert Haldane.

  3. Yendis dit :

    Lorsque Mr Henri Blocher parle de l’Arminianisme je trouve qu’il dit des propos extrêmement choquant et, à mon avis, anti-biblique. Pourquoi ? Parce que je défends l’Arminianisme ? Non, c’est même tout le contraire que je défends. Mais Mr Blocher expose une doctrine Calvino-arminienne…

    Il n’est pas droit dans la doctrine du Salut par rapport à la Foi… =/

    « la décision de la foi, le mouvement de cœur qui permet d’accéder au Salut, n’est pas produite par Dieu, n’est pas déterminée par l’action de Dieu… »

    La foi n’est pas une décision…!

    Les héritiers le sont par « la Foi »

    Les héritiers ne le sont pas par « un acte de Foi »

    Sinon vous croyez au salut par les œuvres…!

    Quand bien même vous établirez que cette œuvre est le pure produit de la Grâce de Dieu, si vous défendez un Salut par « un acte de Foi » ou « par une décision de Foi », vous défendez un salut par les œuvres.

    Il s’agit de « croire » et non pas de « décider de croire »

    Que Dieu vous bénisse

1 Pings/Trackbacks pour "Discussion avec Henri Blocher sur l’expiation définie et l’universalisme hypothétique – PE #5"
  1. […] Discussion avec Henri Blocher sur l’expiation définie et l’universalisme hypothétique – PE #…. Important ouvrage sur le sujet Pour qui Christ est-il mort? […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 155 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives