Archives du site

Dominique Angers – Jésus chez Zachée – Luc 19.1-10

LUC 19.1–10 1 Jésus, étant entré dans Jéricho, traversait la ville. 2 Et voici, un homme riche, appelé Zachée, chef des publicains, cherchait à voir qui était Jésus; 3 mais il ne pouvait y parvenir, à cause de la foule, car il était de petite taille. 4 Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu’il devait passer par là. 5 Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit: Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison. 6 Zachée se hâta de descendre,

Lire la suite…




Augusto Ramirez – L’Évangile de la grâce de Dieu – Ac 20.24

Actes 20.24 Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie, comme si elle m’était précieuse, pourvu que j’accomplisse ma course [avec joie], et le ministère que j’ai reçu du Seigneur Jésus, d’annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu.

DESCRIPTION – Comme nous le savons, le salut des pécheurs ne se fait que par la grâce de Dieu en Jésus-Christ. Selon la Bible, la grâce est cette faveur imméritée que Dieu montre aux pécheurs coupables et dignes de condamnation pour avoir désobéi à ses commandements. Dieu sauve beaucoup de ces pécheurs en leur donnant la vie spirituelle en Christ.

Lire la suite…




Le Messie des juifs au secours d’une païenne – La grande foi de la Cananéenne – Mt 15.21-28

Matthieu 15.21–28 21 Jésus, étant parti de là, se retira dans le territoire de Tyr et de Sidon. 22 Et voici, une femme cananéenne, qui venait de ces contrées, lui cria: Aie pitié de moi, Seigneur, Fils de David! Ma fille est cruellement tourmentée par le démon. 23 Il ne lui répondit pas un mot, et ses disciples s’approchèrent, et lui dirent avec instance: Renvoie-la, car elle crie derrière nous. 24 Il répondit: Je n’ai été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. 25 Mais elle vint se prosterner devant lui, disant: Seigneur, secours-moi! 26 Il répondit: Il n’est pas bien de prendre le pain des enfants,

Lire la suite…




Question #68 – Qu’est-ce que la repentance pour la vie et le salut?

La repentance qui mène à la vie est un don de Dieu par lequel le pécheur confesse son péché et s’en détourne afin de se tourner vers Christ pour le suivre dans l’obéissance. ~ Ac 26.20

Le fait que repentance et foi sont traitées séparément par la confession peut donner l’impression qu’elles apportent des grâces séparées. D’un côté il y aurait la foi qui sauve et de l’autre la repentance pour la vie et le salut, comme s’il s’agissait de bénédictions distinctes. En réalité, ces expressions réfèrent à la même chose : le salut et la vie éternelle en Jésus-Christ.

Lire la suite…




ROMAINS (Bible du Semeur)

Naviguez d’un chapitre à l’autre de La Lettre de Paul aux Romains grâce à la fonction de table des matières sur YouTube.

Retrouvez d’autres versions françaises de la Bible sur notre chaîne YouTube

Lire la suite…




Question #66 – Que faut-il croire pour être sauvé?

Réponse: Celui qui a la foi à salut accepte l’entièreté de la révélation biblique et est sauvé en plaçant sa confiance dans le Christ qui y est révélé. ~ Jean 5.39

Il n’est pas suffisant de croire pour pouvoir être sauvé, encore faut-il croire la bonne chose. Nos croyances peuvent comporter un certain nombre d’erreurs qui ne compromettent pas automatiquement le salut (Rm 14.5 ; Ph 3.15-16). Cependant, certaines erreurs doctrinales sont fatales et mènent à la perdition (cf. Ga 1.6-9 ; 2 Jn 7-9). Ces hérésies concernent généralement la doctrine de Dieu,

Lire la suite…




JOB (Bible du Semeur)

Naviguer d’un chapitre à l’autre du livre de Job grâce à la fonction de table des matières sur YouTube.

Retrouvez d’autres versions françaises de la Bible sur notre chaîne YouTube

Lire la suite…




John Gill – Faire la volonté du Père pour être sauvé

Comment expliquer les passages où il faut faire la volonté du Père pour être sauvé?

Jésus dit que quiconque fait la volonté de son Père céleste est son frère ou sa sœur. Que signifie « faire la volonté de Dieu » pour être sauvé? John Gill répond :

« Ceci ne doit pas être compris comme étant une parfaite obéissance à la volonté de Dieu révélée dans sa juste loi ; puisqu’une telle obéissance ne peut pas être accomplie par un simple homme, ainsi personne ne pourrait être dans une telle relation spirituelle avec Christ.

Lire la suite…




Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 183 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives