Les miracles de l’Église catholique

Cette question revient assez souvent chez nos auditeurs: que penser des miracles de l’Église catholique. Est-il possible qu’on y retrouve d’authentique miracle ou doit-on tout expliquer comme des phénomènes occultes, voire diaboliques? Peut-on comparer ces miracles avec ceux que l’on retrouve dans la communauté évangélique? Qu’est-ce que les évangéliques peuvent apprendre de la façon dont l’Église catholique gère ces miracles?

 

Abonnement : iTunes Google Stitcher SoundCloudFeed


Épisode précédent : 032 – Comment un guignol devient-il maître en théologie?
Épisode suivant : 034 – Suis-je un fondamentaliste? (Disponible le 6 juin)

Posté dans PODCASTS
Tags : , , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Le côté obscur de la vie chrétienne (2019, Éditions Cruciforme) – Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
8 commentaires pour “Les miracles de l’Église catholique
  1. Pariseau dit :

    Salut, je rénove la maison (intérieure), entre mes deux parcours d’autobus scolare tout en écoutant les émissions aux sujets très variés d’une semaine à l’autre, et toujours très bons même drôle et divertissant. Le volume est fort car le marteau, la drill, ect font du bruit, et là j’me dit quesque les voisins pensent quand j’ecoute une toune des Caboye friguant (émission sur le canabis ) et peu après un angélique Avé Maria (émission sur les miracles de l’église Catholique). Gloire à Dieu enouka pareil…(blague). Merci, bravo, si j’étais plus riche $$$ vous le seriez vous aussi, mais entouka je prie et remercie le Seigneur pour vous , votre équipe. Sajut.

  2. Schenk dit :

    On voit que vous vous êtes très peu renseigné sur ce sujet.
    Vous avez toutefois l’honnêteté de le reconnaître (ce qui est déjà beaucoup) et vous avez quand même bien dit que les mages égyptiens ne purent plus reproduire les prodiges de Moïse lorsque celui-ci fit intervenir la puissance créatrice de Dieu.
    Or, une des dernières guérisons miraculeuses de Lourdes reconnues par l’Église Catholique fut celle de Jeanne Frétel qui avait subi plusieurs opérations chirurgicales dont l’une d’elles consista à lui amputer les intestins.
    Après avoir reçu la communion, ses intestins repoussèrent.
    Un démon peut-il produire ce genre de prodiges ? Ou un tel miracle n’est-il possible qu’avec la puissance créatrice de Dieu ?

    • Amon Louis Comoe dit :

      Le miracle ne confirme pas la doctrine de Christ. La Bible même nous prévient que Satan se deguise en ange de lumière. Dans la mesure où cela était possible, Satan allait séduire même les élus. Une église qui est de DIEU, est une église qui ne se met pas dans les compromis. Elle s’applique à respecter la parole de DIEU révélée dans la bible. C’est assez incroyable que beaucoup ne puissent pas s’apercevoir que les faux dieux de Baal dont la bible en parle sont ceux qui existent dans le système catholique. Il y a un seul Dieu et aussi un seul médiateur entre lui et les hommes: Jésus-Christ homme. Pour finir, notons que Satan est le numéro 1 en ce qui concerne les miracles, c’est pour cette raison que la bible l’appelle le séducteur.

  3. Schenk dit :

    Tout d’abord, l’Évangile proclame par la bouche même du Christ que des « signes accompagneront ceux qui auront cru » (Marc, chapitre 16, versets 17-18 ; épître aux Hébreux, chapitre 2, versets 2-4) même si ces signes ne prouvent pas forcément la sainteté de ceux par qui ils sont accomplis (Matthieu, chapitre 7, versets 21-23).
    Car les vrais disciples du Christ se reconnaissent à la charité qu’Il leur a commandé de mettre en pratique (Matthieu, chapitre 25, versets 34-36 ; Jean, chapitre 13, versets 34-35) et aux persécutions qu’ils subissent (Matthieu, chapitre 5, versets 11-12 ; Marc, chapitre 10, versets 28-31).
    Or il se trouve que 26% de toutes les personnes soignées sur la Terre le sont par l’Église Catholique et que les catholiques sont le groupe religieux le plus persécuté au monde comme le montre le quasi génocide des Chrétiens d’Orient ou la France où l’on ne compte plus le nombre de cimetières et d’églises profanés, voire de prêtres tués (cf.le père Hamel).
    Ensuite,la Vierge Marie n’est pas un ange, fût-il de lumière, mais la mère de Jésus et donc, Jésus étant Dieu, la mère de Dieu.
    Satan demanderait-il à ceux à qui il apparaît de faire pénitence et de prier Dieu pour les pécheurs comme l’a fait la Vierge à Lourdes ?
    Dieu a fait de nous un royaume de prêtres (Exode, chapitre 19, versets 5-6 ; première épître de Pierre, chapitre 2, versets 5-9 ; Apocalypse, chapitre 1, verset 6, chapitre 5, verset 10, chapitre 20, verset 6) et l’Écriture nous invite à prier les uns pour les autres (épître de Jacques, chapitre 5, verset 16).
    Or, qu’est-ce qu’un prêtre si ce n’est un intermédiaire entre Dieu et les hommes ? Et si Dieu fait de nous des prêtres, c’est-à-dire des intermédiaires, et nous enjoint de prier pour les autres sur cette Terre, qu’est-ce qui nous empêche de continuer à le faire au Ciel puisque l’on y sera toujours vivant dans le Christ ?
    Et si cela est vrai pour nous, simples croyants, c’est d’autant plus vrai pour la mère du Christ, celle que Dieu a « bénie entre toutes les femmes » (Luc, chapitre 1, verset 42), qui est restée fidèle à son Fils jusqu’à sa mort sur la Croix (Jean, chapitre 19, verset 25), qui a reçu l’Esprit-Saint le jour de la Pentecôte en même temps que les Apôtres (Acte des Apôtres, chapitre 1, verset 14) et que le Christ invite à ses disciples à prendre comme mère (Jean, chapitre 19, versets 26-27).
    Les miracles de Lourdes ne sont pas accomplis par la Vierge Marie elle-même mais sont obtenus par son intercession, c’est-à-dire par les prières qu’elle adresse à son Fils, le Christ, pour nous.
    Dans le cas de Jeanne Frétel, le miracle a eu lieu après qu’elle a reçu la communion, c’est-à-dire le corps du Christ (Marc, chapitre 14, verset 22).
    Pour finir, satan peut bien faire des signes et des prodiges mais seul Dieu peut accomplir des miracles.
    Les signes et les prodiges respectent les lois de la nature, bien qu’ils soient extraordinaires, et c’est pour cette raison que satan peut les faire puisqu’il n’est qu’une créature.
    Mais le propre des miracles, c’est qu’ils s’opposent aux lois de la nature, comme créer de la matière à partir de rien par exemple.
    Seul Dieu, le Créateur qui a créé l’Univers à partir de rien, peut donc les accomplir.
    Dans le cas de Jeanne Frétel, ses intestins qui avaient été amputés lors d’une précédente opération avaient repoussés.
    Seul Dieu le Créateur peut accomplir un tel miracle.
    Et pour sa plus grande gloire.

  4. Miche dit :

    Quelle Bible les Protestants lisent-ils ? Celle du Réformateur Luther qui a ENLEVÉ 7 Livres de la VRAIE BIBLE…..Ça s’appelle un ANATHÈME !
    Votre Eglise Unie permet le mariage entre 2 hommes ??????

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 369 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives