Dieu garde ses promesses

Dans la première méditation de cette série, nous avons dit que c’est l’Éternel qui bâtit la maison. Dans la deuxième méditation, nous avons dit que c’est le Fils qui bâtira la maison. Dans la méditation d’aujourd’hui (2 S 7:18-29) nous retrouvons la réponse de David aux promesses de Dieu. Nous verrons comment nous-mêmes sommes concernés par ces promesses et comment nous devons y répondre.

Dieu sera-t-il en mesure d’accomplir ce qu’il a annoncé à David? N’importe quel étudiant de la Bible répondrait oui sans même réfléchir à la question. Qu’est-ce que Dieu a promis? David, dans sa prière, rappelle la portée éternelle de la promesse divine concernant sa maison :

Maintenant, Éternel Dieu, fais subsister jusque dans l’éternité la parole que tu as prononcée sur ton serviteur et sur sa maison, et agis selon ta parole. (v.25) Maintenant, Seigneur Éternel, tu es Dieu, et tes paroles sont vérité, et tu as annoncé cette grâce à ton serviteur. Veuille donc bénir la maison de ton serviteur, afin qu’elle subsiste à toujours devant toi! Car c’est toi, Seigneur Éternel, qui as parlé, et par ta bénédiction la maison de ton serviteur sera bénie éternellement (v.28-29)

Cette promesse a suscité une attente parmi le peuple qui fut souvent ébranlée. Selon les promesses faites à David, il était impossible que la lignée de David échappe la royauté puisque David devait toujours avoir un successeur sur son trône. Il était impossible que la maison bâtie par son Fils puisse disparaître puisque l’Éternel y aurait toujours les yeux. Le peuple de David ne pouvait pas non plus périr aux mains de ses ennemis puisque Dieu devait conserver son royaume. Pourtant, la royauté échappa à la maison de David, le Temple fut détruit et le peuple déporté.

L’invasion des Babyloniens fut certainement l’une des plus dures épreuves de la foi pour le peuple de Dieu. Comment ses promesses ont-elles pu échouer? L’Éternel était-il assez puissant? L’Éternel était-il vrai et fidèle? L’Éternel existe-t-il vraiment? Heureusement pour nous qui vivons dans les derniers jours, nous avons une perspective complète sur l’histoire de la rédemption et nous comprenons ceci : « Car, pour ce qui concerne toutes les promesses de Dieu, c’est en lui qu’est le oui; c’est pourquoi encore l’Amen par lui est prononcé par nous à la gloire de Dieu. » (2 Co 1.20) Le trône de David est affermi pour toujours et rien ne prévaudra contre la maison de Dieu, car elle est bâtie par le Fils.

Ses promesses sont accomplies pour nous en Jésus-Christ

Parfois, dans nos milieux, nous avons tendance à spiritualiser les promesses de Dieu et à les ramener à nous-mêmes et à notre expérience quotidienne avec Dieu. Ce n’est pas premièrement dans nos vies que les promesses de Dieu sont accomplies, mais en Christ dans l’Évangile. Loin de moi l’idée d’affirmer que nous ne sommes pas concernés par les promesses de Dieu, au contraire. Cependant, ce n’est pas dans notre marche quotidienne avec Dieu, dans nos expériences spirituelles, dans les choses que nous ressentons, ni même dans la providence de Dieu pour nos vies et nos circonstances que nous connaissons l’amour de Dieu et que nous vivons ses promesses.

C’est premièrement dans l’histoire de l’Évangile que nous devons voir et situer notre histoire avec Dieu. Comment Dieu nous prouve-t-il son amour? Est-ce dans nos pensées ou notre âme ou notre vie en général? C’est premièrement et fondamentalement dans l’Évangile que Dieu prouve son amour envers nous et que toutes ses promesses sont accomplies pour nous (Rm 5:8). Notez le présent du verbe « prouver » dans ce verset : il n’a pas seulement prouvé son amour pour nous dans l’Évangile, il continue de le faire! Les promesses de Dieu envers nous sont continuellement « Oui et Amen! » en Jésus-Christ et ce peu importe ce que nous ressentons et ce que nous vivons.

Reconnaissance et adoration

Lorsque David reçut les promesses de Dieu, sa réponse fut la reconnaissance, la gratitude pour de si glorieuses bénédictions qu’il ne méritait pas. Sa prière est également pleine d’adoration et de louanges pour l’Éternel. À combien plus forte raison nous qui non seulement avons hérité des promesses, mais encore de leur accomplissement, devons-nous répondre avec reconnaissance et adoration. L’Évangile conduit tous ceux qui l’ont reçu à adorer Dieu!

32 Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père. 33 Il règnera sur la maison de Jacob éternellement, et son règne n’aura point de fin. – Lc 1.32-33

Quel effet ces paroles ont-elles sur nous? Portent-elles la raison de notre plus grand bonheur? Produisent-elles dans notre cœur un désir d’adorer Dieu et une reconnaissance éternelle?

C’est à cause de cet Évangile que les apôtres commandent aux chrétiens d’être toujours joyeux et d’être sans cesse reconnaissants (1 Th 5:16 ; Col 3:15). Nous devons apprendre à ne plus jamais voir nos vies détachées de l’Évangile de Christ, postérité de David.

Posted in ARTICLES
Tags: , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Le côté obscur de la vie chrétienne (2019, Éditions Cruciforme) – Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
4 commentaires sur “Dieu garde ses promesses
  1. Jean dit :

    Bonjour Pascal, J’espere que tu te portes bien par la grace de Dieu. J’apprecie beaucoup que tu es reste fidele a la parole de Dieu. Certainement si tu restes dans le Seigneur tu vas porter beaucoup de fruits a Saint-Jerome.  Je prie pour que ton ministere continue a glorifier le nom de Dieu et Que Dieu daigne vous utiliser comme lumiere au Coeur du groupe  charismatique, qui se trouve dans la communaute de Saint-Jerome.
    Que la grace de Dieu repose sur toi et ta maison!
     
    Jean Denis,

  2. Prêche la Parole dit :

    Merci cher frère pour l’encouragement. Te verrons-nous au Québec?

  3. CBAERT dit :

    Pourrions-nous avoir des sujets sur ce que Dieu nous demande pour garder sa faveur et mériter la vie éternelle.Psaume 78:28
    Christian BAERT

  4. Malheureusement non, puisque la vie éternelle ne se mérite pas, elle se reçoit gratuitement 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 407 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives