Skip links

Le paganisme qui pollue Noël

Avons-nous la liberté de fêter Noël puisqu’il ne s’agit pas d’une fête biblique, mais d’un “ajout” de la tradition? Est-ce que les origines païennes de certaines traditions posent problème pour la conscience du chrétien(Mais c’est quoi cette couleur diabolique de lutins de Noël qui envahit mon blogue???)

Cette année le 25 décembre sera un dimanche. L’Église doit-elle observer un culte spécial de la nativité pour cette occasion? Qu’en est-il des Églises qui seront fermées le 25 et le 1er afin de permettre aux gens de se retrouver en famille; est-ce fautif de “prendre congé” du Jour du Seigneur?

Dans cette discussion, Guillaume et moi nous intéressons aux différentes objections qui sont émises par les chrétiens contre la célébration de la fête de Noël. Nous discuterons surtout des traditions païennes entourant cette date du calendrier liturgique, mais également de l’application du principe régulateur du culte. Finalement, avant de parler du Père-Noël, nous réfléchirons au rapport entre la liberté chrétienne et les restrictions de conscience… Est-ce que les recommandations apostoliques qu’on retrouve en Romains 14 et en 1 Corinthiens 8 peuvent et doivent être appliquées à cette situation? Pour ceux qui veulent poursuivre cette réflexion, nous vous recommandons l’émission que nous avions enregistrée avec le pasteur Alexandre Sarran en décembre 2014.

Tel que je vous l’ai promis dans l’émission, voici une courte vidéo humoristique à la défense de Saint-Nicolas

Abonnement : iTunes Google Stitcher SoundCloudFeed


Épisode précédent : 010 – Manger pour la gloire de Dieu
Épisode suivant : 012 – Une alliance plus excellente

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.