Archives du site

Raymond Perron – Rien que la Parole et toute la Parole – Ac 2.42

Actes 2:42 Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.

Description: La Parole de Dieu a toujours été la rampe de lancement de tout réveil et toute réforme dans l’histoire de l’Église. Actes 2.42 fait encore une fois ressortir la primauté de la Parole dans la vie de l’Église. L’affaiblissement de l’enseignement de la Parole ne peut que rendre nos communions fraternelles stériles, diluer la grâce des sacrements et appauvrir nos prières. Une exhortation à persévérer dans l’enseignement des apôtres.

Lire la suite…




Est-ce vraiment utile de lire les petits prophètes?


Certaines portions de la Bible semblent si éloignées de notre réalité que nous parvenons difficilement même à comprendre leur message. C’est souvent le cas des douze petits prophètes qui sont sans doute l’une des sections les moins fréquentées de toute l’Écriture sainte. Notre invité, le pasteur le pasteur Gaétan Brassard de l’Église Le Portail à Laval, prêche actuellement une série sur le prophète Malachie. Nous voulons réfléchir avec lui sur la façon dont les chrétiens devraient approcher les écrits des prophètes; comment se les approprier tout en respectant leur sens original?

Musique: Craig Swanby,

Lire la suite…




La Bible… Encore pertinente au 21e siècle?

Pour le 27e épisode de Coram Deo, nous accueillons avec plaisir deux des onze auteurs de l’ouvrage Merci la Bible: 11 auteurs racontent comment la Bible change le monde (Édition CLÉ 2017): Florent Varak et Jamel Attar. Cet ouvrage est une façon originale et utile de souligner les 500 ans de la Réforme protestante en rappelant la pertinence des Écritures saintes aujourd’hui.

Voici quelques questions que nous avons posées à nos invités:

  1. L’ouvrage fait état de l’accusation d’obscurantisme contre la Bible. Quelle est la nature de cette accusation et comment y répondez-vous?

Lire la suite…




Connaître la volonté de Dieu… oui mais comment?


Nous voulons tous connaître la volonté de Dieu : volonté de Dieu pour notre futur, volonté de Dieu lorsque nous sommes confrontés à un dilemme, l’appel de Dieu pour tel ou tel service, etc… Mais y a t-il un moyen sur de la découvrir?

Guillaume et Pascal discutent des questions suivantes:
1- Est-ce que l’homme est naturellement disposé à rechercher la volonté de Dieu ? Si tel n’est pas le cas, quels sont les obstacles qui l’en empêchent ?
2- Quels sont les écueils à éviter lorsque l’on cherche la volonté de Dieu ?

Lire la suite…




Question #9 – Comment peut-on régler tout débat religieux?

Réponse: Tout débat religieux sera réglé en laissant de côté nos opinions et nos expériences personnelles et en examinant notre tradition, nos croyances et nos pratiques à la lumière de la Bible. ~ Matthieu 15.5-6

etudes-1689

En rappelant que l’Écriture est la seule règle de foi, le dernier paragraphe consacré à la doctrine de l’Écriture dans la Confession de 1689 se fait l’écho du tout premier paragraphe. Ainsi, avant de passer aux autres questions doctrinales, la confession nous rappelle comment tout débat religieux doit être réglé. Tout débat religieux doit se régler en laissant de côté nos opinions et nos expériences personnelles et en examinant notre tradition,

Lire la suite…




Question #8 – La Bible peut-elle être interprétée de manière infaillible?

Réponse: La règle infaillible pour l’interprétation de l’Écriture, c’est l’Écriture elle-même. ~ Romains 12.6

etudes-1689

L’infaillibilité de la Bible implique-t-elle une interprétation infaillible de celle-ci? Autrement dit, si la Bible est exempte d’erreur, en est-il ainsi de son interprétation? L’ensemble des interprétations contradictoires prouve qu’elles ne sont pas toutes vraies. Mais est-il possible d’interpréter infailliblement la Bible? Voici la réponse de la Confession de 1689 à cette question :

(Par. 9) La règle infaillible pour l’interprétation de l’Écriture, c’est l’Écriture elle‑même. Par conséquent, quand se pose une question au sujet du sens véritable et plein d’un passage de l’Écriture (sens qui est un et non multiple),

Lire la suite…




Question #7 – La Bible est-elle infaillible et inerrante?

Réponse: L’Ancien Testament en hébreu et le Nouveau Testament en grec sont directement inspirés par Dieu, et par ses soins particuliers et sa providence gardés purs à travers les siècles. Les traductions ne sont pas infaillibles, mais sont très fiables. ~ Matthieu 5.18

etudes-1689

L’inerrance biblique signifie qu’il n’y a aucune erreur dans la Bible que ce soit dans ses affirmations factuelles, scientifiques ou historiques. Si l’Écriture est verbalement inspirée de Dieu, elle ne peut comporter d’erreur (Tt 1.2). Jésus affirme clairement l’inerrance de la Bible lorsqu’il déclare que « l’Écriture ne peut être anéantie » (Jn 10.35).

Lire la suite…




Question #6 – La Bible est-elle assez claire pour donner une connaissance certaine de Dieu?

Réponse: Tout dans la Bible n’est pas également clair, mais sa clarté est assez grande pour donner une connaissance certaine de Dieu. La confusion qui résulte d’interprétations divergentes vient des hommes et non d’un manque de clarté de la Bible. ~ 2 Pierre 3.16

etudes-1689
Pourquoi, si la Bible est si claire et limpide, y a-t-il tant d’interprétations contradictoires? Catholiques, luthériens, anglicans, réformés, évangéliques, pentecôtistes lisent tous le même livre et pourtant ils n’arrivent pas à s’entendre entre eux. Il y a deux possibilités : ou bien l’Écriture est équivoque et obscure, ou bien l’homme tord le sens de l’Écriture.

Lire la suite…




Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez 2 849 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives