Blog Archives

Commentaire sur le Psaume 119

  1. A. Heureux ceux dont la voie est parfaite, et qui marchent dans la loi de l’Éternel.
  2. A. Heureux ceux qui gardent ses témoignages, et qui le cherchent de tout leur cœur,
  3. A. qui aussi ne commettent pas d’iniquité et marchent dans ses voies.
  4. A. Tu as donné tes commandements, afin qu’on les observe beaucoup.
  5. A. Oh! puissent mes voies devenir fermes, afin que j’observe tes statuts!

Lire la suite…




Jésus et la tradition – La fausse religion des hypocrites – Mt 15.1-9

Matthieu 15.1–9 1 Alors des pharisiens et des scribes vinrent de Jérusalem auprès de Jésus, et dirent: 2 Pourquoi tes disciples transgressent-ils la tradition des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains, quand ils prennent leurs repas. 3 Il leur répondit: Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition? 4 Car Dieu a dit: Honore ton père et ta mère; et: Celui qui maudira son père ou sa mère sera puni de mort. 5 Mais vous, vous dites: Celui qui dira à son père ou à sa mère: Ce dont j’aurais pu t’assister est une offrande à Dieu,

Lire la suite…




Question #66 – Que faut-il croire pour être sauvé?

Réponse: Celui qui a la foi à salut accepte l’entièreté de la révélation biblique et est sauvé en plaçant sa confiance dans le Christ qui y est révélé. ~ Jean 5.39

Il n’est pas suffisant de croire pour pouvoir être sauvé, encore faut-il croire la bonne chose. Nos croyances peuvent comporter un certain nombre d’erreurs qui ne compromettent pas automatiquement le salut (Rm 14.5 ; Ph 3.15-16). Cependant, certaines erreurs doctrinales sont fatales et mènent à la perdition (cf. Ga 1.6-9 ; 2 Jn 7-9). Ces hérésies concernent généralement la doctrine de Dieu,

Lire la suite…




Seuls les enfants de Dieu écoutent Dieu – Jean 8.43-47

Écouter la Parole de Dieu est une preuve qu’une personne est enfant de Dieu.

Lire la suite…




Des signes pour prouver le Christ – Le signe du prophète Jonas – Mt 12.38-42

Matthieu 12.38–42 38 Alors quelques-uns des scribes et des pharisiens prirent la parole, et dirent: Maître, nous voudrions te voir faire un miracle. 39 Il leur répondit: Une génération méchante et adultère demande un miracle; il ne lui sera donné d’autre miracle que celui du prophète Jonas. 40 Car, de même que Jonas fut trois jours et trois nuits dans le ventre d’un grand poisson, de même le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le sein de la terre. 41 Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront,

Lire la suite…




Sola ou solo Scriptura? – PE #39

Sola-Scriptura (640x320)Plusieurs chrétiens évangéliques adhèrent à une fausse compréhension du sola Scriptura que l’on pourrait plutôt qualifier de solo Scriptura. Quelle est la différence entre ces deux conceptions? Quelle est la place de la tradition de l’Église dans l’interprétation de la Bible? Qui peut enseigner la Bible et quelle est l’autorité des enseignants? La fermeture du canon biblique implique-t-elle la cessation des dons de révélation? Ces questions, et bien d’autres dans ce panel de discussion avec Guillaume Bourin et Jean-Sébastien Morin.
Article en lien sur le blogue du Bon Combat
[Audio clip: view full post to listen]
audio mp3 | iTunes | RSS | Liste des émissions

Lire la suite…




Question #9 – Comment peut-on régler tout débat religieux?

Réponse: Tout débat religieux sera réglé en laissant de côté nos opinions et nos expériences personnelles et en examinant notre tradition, nos croyances et nos pratiques à la lumière de la Bible. ~ Matthieu 15.5-6

etudes-1689

En rappelant que l’Écriture est la seule règle de foi, le dernier paragraphe consacré à la doctrine de l’Écriture dans la Confession de 1689 se fait l’écho du tout premier paragraphe. Ainsi, avant de passer aux autres questions doctrinales, la confession nous rappelle comment tout débat religieux doit être réglé. Tout débat religieux doit se régler en laissant de côté nos opinions et nos expériences personnelles et en examinant notre tradition,

Lire la suite…




Question #8 – La Bible peut-elle être interprétée de manière infaillible?

Réponse: La règle infaillible pour l’interprétation de l’Écriture, c’est l’Écriture elle-même. ~ Romains 12.6

etudes-1689

L’infaillibilité de la Bible implique-t-elle une interprétation infaillible de celle-ci? Autrement dit, si la Bible est exempte d’erreur, en est-il ainsi de son interprétation? L’ensemble des interprétations contradictoires prouve qu’elles ne sont pas toutes vraies. Mais est-il possible d’interpréter infailliblement la Bible? Voici la réponse de la Confession de 1689 à cette question :

(Par. 9) La règle infaillible pour l’interprétation de l’Écriture, c’est l’Écriture elle‑même. Par conséquent, quand se pose une question au sujet du sens véritable et plein d’un passage de l’Écriture (sens qui est un et non multiple),

Lire la suite…




Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 453 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives