Commentaire sur le Psaume 82

Psaume. Pour Asaph.

  1. Dieu siège dans l’assemblée de Dieu, il exerce le jugement au milieu des dieux.
  1. Jusques à quand voulez-vous commettre des injustices et favoriser les méchants? (Sélah).
  2. Faites droit au faible et à l’orphelin, rendez justice à l’affligé et au pauvre ;
  3. délivrez le faible et l’indigent, retirez-les de la main des méchants.
  4. Ils n’ont point de connaissance, point d’intelligence, ils marchent dans les ténèbres ; les fondements de la terre sont renversés.
  1. J’ai dit : Vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous.
  2. Néanmoins vous mourrez comme les hommes, vous tomberez comme d’autres princes.
  1. Lève-toi, juge de la terre, car tu as pour héritage toutes les nations!

Ce Psaume ressemble au Ps 58. Il rappelle aux mauvais magistrats leur haute dignité, comme représentants de Dieu, mais aussi leur responsabilité devant Dieu. Le prophète Esaïe fait entendre des avertissements semblables (Es 3.14-15) et nous voyons le roi Josaphat dire également aux juges qu’il avait établis : Ce n’est pas de la part d’un homme que vous exercez la justice, mais de la part de l’Éternel, qui est au milieu de vous en jugement ; que la crainte de l’Éternel soit donc maintenant sur vous (2 Ch 19.6-7). St. Paul nous déclare que le prince est le serviteur de Dieu (Rm 13.14). Il importe que tous ceux qui, par leurs fonctions ou leur position, sont élevés au-dessus de leurs semblables, magistrats, nobles, riches, pères de famille, etc., se pénètrent bien de la pensée qu’ils auront à rendre compte de l’usage qu’ils font de leurs privilèges.

Dans une première strophe composée d’un seul verset, le psalmiste énonce l’idée qui fait la base de tout son raisonnement, savoir que Dieu est le juge suprême des hommes, le vengeur de toutes les injustices (v. 1). Dans la seconde, il montre combien les grands personnages auxquels il s’adresse s’écartaient de leur devoir (2-5). Dans la troisième, il leur annonce que leurs dignités ne les mettront nullement à l’abri des coups de la colère divine (6-7). Enfin, il demande à Dieu de faire bientôt paraître sa justice dans le châtiment de ces impies (8).

Verset 1. Dieu siège dans l’assemblée de Dieu, il exerce le jugement au milieu des dieux.

C’est le peuple d’Israël qui ici, comme dans Nb 27.17 ; Ps 74.2, et d’autres passages, est désigné par le nom glorieux d’assemblée de Dieu. C’était un immense privilège que d’avoir été choisi entre tous les peuples pour appartenir à Dieu d’une manière toute spéciale ; mais, de son côté, le peuple ne devait pas perdre de vue que tous ses actes, tous ses mouvements et toutes les décisions de ses chefs avaient Dieu pour témoin et pour juge. — Le psalmiste donne ici aux princes et aux juges le nom de dieux, en vertu du principe déjà établi par la législation mosaïque qu’ils doivent être considérés comme les représentants de Dieu sur la terre et que leur autorité est un reflet de l’autorité suprême. C’est ainsi que, quand on comparaissait devant les juges, on disait qu’on allait devant les dieux (Ex 21.6, 22.8-9). C’est à tort que, dans ces passages, nos versions françaises ont rendu par juges le mot (élohim) qui se trouve dans le texte hébreu. La version hollandaise a traduit plus exactement. S’il est nécessaire que ceux qui gouvernent se fassent une juste idée de leur dignité, il n’importe pas moins que ceux qui sont gouvernés sachent respecter en eux cette dignité et leur soient soumis comme à des représentants du Roi des rois. Mais voilà ce que l’on oublie souvent, particulièrement dans notre siècle d’insubordination et de révolutions. On peut avoir à critiquer le caractère personnel des magistrats et leurs œuvres, mais rien ne nous dispense du respect dû à leur charge.

Versets 2-4. Jusques à quand voulez-vous commettre des injustices et favoriser les méchants? (Sélah). Faites droit au faible et à l’orphelin, rendez justice à l’affligé et au pauvre ; délivrez le faible et l’indigent, retirez-les de la main des méchants.

Le verset 2 et les suivants renferment l’exhortation que Dieu adresse aux juges iniques par la bouche du psalmiste.

Verset 5. Ils n’ont point de connaissance, point d’intelligence, ils marchent dans les ténèbres ; les fondements de la terre sont renversés.

Ténèbres. Comp. 1 Jn 1.6. — L’image du troisième hémistiche a été appliquée à l’occasion de Ps 11.3.

Verset 6. J’ai dit : Vous êtes des dieux, des fils du Très-Haut, vous tous.

J’ai dit, allusion aux passages du Pentateuque (cités à l’occasion du v. 1) dans lesquels les magistrats sont élevés au rang de représentants du législateur suprême. Notre Seigneur fait usage de ce verset dans son argumentation contre les Juifs qui ne voulaient pas reconnaître sa divinité, quoi qu’il en eût donné des preuves si éclatantes dans ses miracles et dans toute sa vie (Jn 10.3).

Verset 7. Néanmoins vous mourrez comme les hommes, vous tomberez comme d’autres princes.

« Leur haute position ne les garantira pas, car, bien que Dieu ait déposé entre leurs mains une portion de sa puissance, il n’a point abdiqué » (Calvin).

Verset 8. Lève-toi, juge de la terre, car tu as pour héritage toutes les nations!

Le psalmiste, sachant bien que ces appels ne produiraient que peu d’effet, et que la terre continuerait à être le théâtre de beaucoup d’injustices et de désordres, a recours par la prière à Celui qui seul peut y mettre fin. — L’expression lève-toi a été expliquée à l’occasion de Ps 3.8. Voyez aussi Ps 7.9. — Puisque la domination de Dieu embrasse tous les peuples, il n’est aucun lieu qui doive échapper à ses jugements. Comp. Ps 2.8.

Pasteur Armand de Mestral, Commentaire sur le livre des Psaumes – Tome 2, p. 87-89

Posté dans ARTICLES, Commentaire Psaumes
Tags : , , , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Le côté obscur de la vie chrétienne (2019, Éditions Cruciforme) – Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
2 commentaires pour “Commentaire sur le Psaume 82
  1. Rivoire Marie dit :

    Cher Monsieur Denault,

    Nous sommes un petit groupe de Chretiens affermis et convaincus à suivre régulièrement maintenant vos prédications en vidéos sur le net. Nous vous écoutons de France.
    Nous faisons bien sûr partis d’une Assemblée à laquelle nous sommes très attachés, car notre Pasteur est un serviteur fidèle et dévoué devant l’Eternel. Mais nous sommes heureux de vous avoir découvert car vos prédications nous font aussi du bien.
    Alors, soyez encouragé, béni, vous en particulier, votre famille, et votre assemblée. Que Notre Seigneur vous protège et vous donne une parole puissante pour guider et encourager Ses brebis, souvent en difficulté dans ce monde si horrible dans lequel nous vivons!
    Pour sa Gloire,

    Marie

    • Chère Marie (et toutes les personnes avec vous), merci pour votre encouragement qui me fait chaud au coeur et me rends reconnaissant envers notre Seigneur pour l’effet de sa Parole auprès des siens!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 327 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives