Archives du site

Le Fils nous est donné – Un roi éternel nous est né – Es 8.23-9.6

ÉSAÏE 8.23–9.6 23 Mais les ténèbres ne régneront pas toujours Sur la terre où il y a maintenant des angoisses: Si les temps passés ont couvert d’opprobre Le pays de Zabulon et le pays de Nephthali, Les temps à venir couvriront de gloire La contrée voisine de la mer, au-delà du Jourdain, Le territoire des païens. 1 Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière; Sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre de la mort Une lumière resplendit. 2 Tu rends le peuple nombreux, Tu lui accordes de grandes joies; Il se réjouit devant toi,

Lire la suite…




La vierge enfantera un Fils: Emmanuel – És 7.14-16

ÉSAÏE 7.14–16 14C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe;Voici, la vierge deviendra enceinte, elle enfantera un fils,Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel.15Il mangera de la crème et du miel,Jusqu’à ce qu’il sache rejeter le mal et choisir le bien.16Mais avant que l’enfant sache rejeter le mal et choisir le bien,Le pays dont tu crains les deux rois sera abandonné.

DESCRIPTION: La prophétie de la naissance virginale de Jésus par Ésaïe a eu lieu dans un contexte politique particulier au 7e siècle avant Jésus-Christ. En quoi cette prophétie était-elle un signe pour la maison d’Achab et ses contemporains?

Lire la suite…




Dieu s’est fait homme – Jean 3

Lire la suite…




Dieu s’est fait homme – La kénose du Fils éternel de Dieu – Ph 2.5-11

5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus-Christ :  6 existant en forme de Dieu, il n’a point regardé son égalité avec Dieu comme une proie à arracher,  7 mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes; et il a paru comme un vrai homme,  8 il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix. 9 C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,  10 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux,

Lire la suite…




Jésus, salut de Dieu pour les nations – Le cantique de Siméon – Luc 2.25-35

En cette période où les enfants de Dieu se commémorent la naissance de leur Sauveur, nous examinerons le cantique de Siméon (Luc 2.25-35). Un texte de la nativité dans lequel l’Évangile est annoncé à Joseph et Marie qui représentent en quelque sorte tous les croyants. Nous diviserons cette péricope de la manière suivante : I. Ce qui est dit de Siméon (v.25-30) ; II. Ce qui est dit de Jésus (v.31-32) ; III. Ce qui est dit du peuple de Jésus (v.33-35). Voici quelques questions pour aider la compréhension de ce message :

1. Qu’est-ce que Siméon nous permet de comprendre au sujet des vrais croyants?

Lire la suite…




Le roi des juifs adoré par des païens – La visite des mages venus d’Orient – Matthieu 2.1-12

Maintenant que Matthieu nous a présenté la naissance de Jésus comme étant la naissance royale du fils de David, nous assistons au cortège royal venu offrir l’hommage au nouveau roi qui vient de naître. Il est intéressant de constater que Matthieu place les païens devant le peuple juif pour la reconnaissance du Messie en la personne de Jésus. Ce texte est non seulement enrichissant du point de vue de l’histoire de la rédemption, mais il est aussi très instructif concernant la foi personnelle au Christ et les signes d’un véritable adorateur… Voici quelques questions auxquelles l’étude de ce passage vous permettra de répondre:
1.

Lire la suite…




Noël dans la Bible et dans la tradition – PE #30

NoelNoël est-il une fête biblique? Qu’en est-il des origines païennes de certaines traditions entourant la fête de Noël? Les chrétiens peuvent-ils célébrer cette fête en toute bonne conscience et que doivent-ils faire avec les traditions non bibliques, la sécularisation et la commercialisation de cette fête?

Avec mes invités, les pasteurs Alexandre Sarran de l’Église réformée évangélique de Lyon et Guillaume Bourin du site www.leboncombat.fr, nous tenterons de répondre à ces questions après avoir examiné les doctrines de l’incarnation de Dieu et de la naissance virginale dans les Écritures. L’incarnation et la divinité du Messie furent-elles inventées par l’Église ou les retrouve-t-on dans l’A.T.?

Lire la suite…




Entendre, croire et se réjouir de la Bonne Nouvelle – Luc 2.8-20

L’annonce de la Bonne Nouvelle de la naissance de Jésus est très riche et édifiante pour notre foi. Dans ce message nous développerons trois points à partir de l’exemple des bergers. Entendre la Bonne Nouvelle, croire la Bonne Nouvelle et se réjouir de la Bonne Nouvelle.
Luc 2.8-20 Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit: Ne craignez point;

Lire la suite…




Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 371 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives