Skip links

Qu’est-ce que l’immoralité sexuelle?

pureté-sexuelle

Lorsque Dieu déclare au septième commandement: « Tu ne commettras point d’adultère« , ce n’est pas exclusivement ce péché qui est interdit, mais toute forme d’impureté du corps et de l’esprit. Positivement dit, Dieu exige par ce commandement notre entière pureté. Voici comment le Grand Catéchisme de Westminster définit l’immoralité sexuelle à la question #139:

Q. Quels sont les péchés interdits par le septième commandement?

R. Les péchés interdits dans le septième commandement, en plus de la négligence des devoirs qui y sont requis, sont : l’adultère, la fornication, le viol, l’inceste, la sodomie, et tous les désirs contre nature; toute impureté de l’imagination, des pensées, des intentions, des affections; toutes corruption et grossièreté que l’on dit ou à laquelle on s’expose; les regards séducteurs, le manque de pudeur dans la conduite, les vêtements immodestes, la promotion d’unions illégitimes et le détriment du mariage légitime; permettre ou tolérer les maisons de débauche, fréquenter de tels endroits; compromettre les vœux de célibat, retarder inutilement le mariage, avoir plusieurs femmes ou maris à la fois; le divorce illégitime ou l’abandon de foyer, la paresse, la gloutonnerie, l’ivrognerie, les fréquentations impudiques; les chansons, les livres, les images ou le théâtre à caractère lascif; et toute autre incitation à des actes contraires à la pureté que ce soit en nous-mêmes ou des autres.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Merci de m’avoir édifier sur l’immoralité sexuelle