Skip links

Que pensez-vous du tatouage?

tattooUn lecteur du Héraut m’a posé la question suivante:

« Je me pose la question sur l’engouement pour les tatouages, je crois voir depuis peu une véritable montée des gens qui se font tatouer. J’ai pensé à toi pour quelques réponses, quand tu auras le temps ou l’opportunité. C’est vraiment un phénomène grandissant. Pourquoi ce besoin comme d’une identité extérieure. Si tu as lu sur le sujet ou quelques références. »

Je n’ai pas lu sur le sujet, mais voici quelques réflexions à propos de la pratique du tatouage. À ma connaissance, un seul passage de la Bible parle directement de cette pratique:

Vous ne ferez point d’incisions dans votre chair pour un mort, et vous n’imprimerez point de figures sur vous. Je suis l’Éternel. (Lv 19.28)

D’autres traductions ont « tatouages » au lieu de « figures ». Les incisions (piercings) et les tatouages étaient des pratiques païennes liées à l’occultisme. Une sœur, qui aimait le piercing et le tatouage et à qui j’avais cité ce texte, m’avait répondu qu’elle classait ce passage avec la question des viandes sacrifiées aux idoles (1 Co 8) et les interdictions temporaires de l’Ancienne Alliance (Ac 10:9-16).

Je ne crois pas qu’elle avait entièrement tort, bien que les chrétiens doivent se garder du culte des idoles lorsqu’il leur arriverait de manger des viandes qui leur sont sacrifiées (1 Co 10:19-20). Autrement dit, s’il y a quoi que ce soit de légitime dans le piercing et le tatouage, cela ne peut inclure la pratique occulte décrite en Lv 19:28. Mais, est-ce que le piercing et le tatouage détachés d’un culte ésotérique ou de certaines formes extrêmes que l’on voit peuvent être pratiqués en toute bonne conscience par des chrétiens?

Sans affirmer catégoriquement que le tatouage est un péché, voici trois raisons pour lesquelles il m’apparaît que les chrétiens devraient s’abstenir de cette pratique.

1. Votre corps ne vous appartient pas

La question ne concerne pas premièrement la préférence individuelle, les goûts esthétiques ou les opinions concernant la liberté chrétienne. La question est: qui est propriétaire du membre que l’on veut tatouer? L’apôtre déclare:

19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?  20 Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.  (1 Co 6.19-20)

Votre corps est la propriété de Dieu, avant de faire des graffitis sur sa demeure, réfléchissez bien au fait que le propriétaire pourrait en être indisposé. Un jour, chaque homme, chrétien ou non, rendra compte de ce qu’il aura fait « étant dans son corps » (2 Co 5:10). Il ne me semble pas y avoir beaucoup d’évidences bibliques indiquant que Dieu aimerait les tatouages ou même qu’il laisserait à notre discrétion leur usage. Donc, si on doit opter pour l’alternative la plus sûre, à mon avis on ne risque rien en ne se faisant pas tatouer, mais peut-être offensons-nous Dieu en recourant à cette pratique.

2. Le culte de l’apparence

Notre société est obsédée par l’image qu’elle cherche à façonner de manière à y trouver sa gloire. Ceci est une caractéristique de la condition idolâtre de l’homme. Celui-ci est un fabricant d’images devant lesquelles il se prosterne:

22 Se vantant d’être sages, ils sont devenus fous;  23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.  24 C’est pourquoi Dieu les a livrés à l’impureté, selon les convoitises de leurs cœurs; en sorte qu’ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps;  25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen ! (Rm 1.22-25)

Que recherchent les gens dans la pratique du tatouage? Ils veulent projeter une image, se donner une identité, ils veulent mettre leur corps en valeur. N’y a-t-il pas une tendance manifestement idolâtre dans ces intentions? Peut-on réellement chercher la gloire de Dieu et l’effacement de soi (Jn 3:30) en poursuivant une pratique qui nourrit l’idolâtrie du corps et qui altère l’image de Dieu qu’est l’homme?

3. Dans le doute il faut s’abstenir

J’espère que mon argumentation jusqu’à présent aura été suffisante pour semer au moins le doute à propos de la banalité du tatouage. Il n’est pas uniquement question d’encre, de peau et d’art, mais de cultures opposées, de cœur et de Dieu. Nous n’avons pas un commandement biblique explicite à ce propos, cependant nous avons cette recommandation biblique qui s’applique en pareil cas:

22 Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même dans ce qu’il approuve !  23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché. (Rm 14:22-23)

Je sais que même si je ne peux affirmer que tatouage = péché; je ne pourrais pas me faire tatouer sans avoir l’impression de pécher puisque je n’agirais pas par conviction. Agir dans le doute est péché puisque cela revient à se condamner dans ce que l’on approuve.

Conclusion

Maintenant, je ne voudrais pas qu’on fasse un mauvais usage de mes recommandations en me faisant dire plus que je n’ai dit. En m’opposant à la pratique du tatouage, je n’ai pas affirmé que le maquillage est une abomination. En présentant le piercing comme un rituel païen, je n’ai pas condamné l’usage sobre de boucles d’oreilles. Et en dénonçant le culte de l’apparence, je n’ai pas jeté la pierre à une modeste mise en valeur de la beauté.

De plus, je ne voudrais pas mettre un fardeau sur la conscience des gens déjà tatoués. Mon argumentation était destinée à dissuader les personnes de recourir à cette pratique dans le futur et non à fustiger ceux qui l’ont fait dans le passé. Que chacun demeure dans l’état où il était lorsque le Seigneur l’a appelé (1 Co 7:20) et qu’il glorifie dorénavant Dieu dans son corps et son esprit.

***

Le pasteur Denault a demandé à un collègue pasteur ce qu’il pensait de son article avant de le publier. Ce dernier lui a répondu : « Mon tatoueur s’apprêtait à m’écrire sur la fesse gauche : J’aime ma maman, mais après la lecture de cet article je vais m’en abstenir. » Le pasteur Denault a considéré cela comme un imprimatur.

1086 mots

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

audio mp3 | pdf | iTunes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Le dernier paragraphe m’a rappelé cette conversation avec une ancienne collègue, qui se disait chrétienne, et qui avait mentionné qu’elle avait sur le haut d’une cuisse un tatouage extrait de Matthieu 19:26 « with man this is impossible, but with God all things are possible ».

    Sans toutefois remettre sa parole en doute, j’avoue que je me suis alors posé le même genre de questions que ton lecteur. Et voilà un article qui, à mon avis du moins, y répond de façon bien articulée.

    Merci !

    PS : qu’en pense le prophète Osteen ? 😉

    1. 🙂 Osteen dirait sur un ton mielleux: « Ce qui compte c’est que tu te sentes bien, Dieu te voit comme une personne magnifique, avec ou sans tattoo! »

  2. Il manque définitivement un bouton « J’aime » dans la section commentaires du Héraut ! 🙂

  3. Merci pour le message moi personnellement j’ai pas de tatou c’est de la malpropreté qui provident de Satan le diable.

  4. Cher Révérend Pascal et notre cher Enseignant, je bénis le Seigneur pour l’originalité de votre enseignement sur les « tatouages.» Nombreux prédicateurs de la Bible voire même les théologiens ne l’abordent pas alors que c’est une question qui comporte des enjeux éthiques majeurs. De mon point de vue, il serait nécessaire de situer le débat haut et fort sous l’angle éthique et apologétique pour que tout le monde l’entende et le comprenne. Dans une perspective éthique dans le sens d’une « REFLEXION CRITIQUE SUR LA SIGNIFICATION DES CONDUITES AINSI QUE SUR LES VALEURS ET LES NORMES QUE SE DONNENT LES MEMBRES D’UNE SOCIETE OU D’UN GROUPE POUR GUIDER ET REGULER LEURS ACTIONS. » (Programme ÉCR primaire, p. 279). Tandis qu’apologiquement, montrer la respectabilité intellectuelle de la foi chrétienne comme vous aviez pris soin de le faire, sa pertinence et de nouveau l’importance d’accepter une vérité Biblique non par rapport à la radicalité, mais par rapport à sa vérité. La conclusion de votre enseignement a si clairement dévoilé votre position qui à mon avis est très évangélique dont l’autorité est indiscutable. Je crois que dans la vie, il y a naturellement des choses qu’on ne doit pas en principe s’y impliquer et on n’a pas besoin d’appartenir à une Eglise ou religion pour le savoir. Ainsi, on aurait à éviter toute réflexion philosophique, j’allais dire spéculative. Je voudrais illustrer mon propos avec un exemple pratique que moi, j’ai vécu personnellement lors de mon voyage entre Portugal et Roumanie comme vous le savez certainement. En effet, au moment du décollage, le commandant du vol a pris soin de dire très clairement à tous les passagers que son vol est non fumeur et que toute tentative de fumer portera préjudice majeure. Cette position a été prise non pas pour blesser ou frustrer les passagers fumeurs mais pour la sécurité des vies qui se trouvaient au bort de l’avion, et cela va dans l’intérêt de tous y compris les fumeurs. Donc voilà ma thèse sans toutefois prendre une position mais révéler plutôt ce que la Bible défend – cet enseignement que vous avez est si fort mais très amer pour les non-croyants mais riche pour les chrétiens au sens de l’éthique et l’apologie. Donc BRAVO à cet enseignement.

  5. Post comment

    Dominique Rousseau says:

    Bon article cher frère. Je crois également qu’il y a plusieurs choses à considérer lorsque vient le temps de régler la question conernant le tatouage. Il est écrit dans 1 Thessaloniciens 5.22 « Abstenez-vous de toute apparence de mal.» Généralement, les tatoos ne représentent pas la sainteté et sont plus souvent qu’autrement arborés pour représenter une culture qui n’honore pas Dieu. Je travail dans un pénitencier et je peux vous dire que la plupart des détenus ont des tatoos. Vous me direz que bien que les tatoos étaient autrefois une marque pour les criminels, cela n’est plus vrai aujourd’hui car de plus en plus d’honnête citoyens ont recours à la pratique tu tatouage. Il n’y a pas plus de vingt ans, le tatouage était représentatif à quelques exceptions près du rock n’roll, des motards et des prisonniers. Et bien dans ce cas, je me demande pourquoi en tant que chrétien nous voudrions suivre une mode qui tire ses origines du monde. 1 Jean 2.15 « N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui; » Alors, est-ce qu’en tant que chrétien nous devrions nous laisser entraîner par les courants populaires de ce monde? Est-ce à nous de se faire influencer par le monde et sa culture ou à nous d’influencer la culture et le monde? De plus, le tatouage et le perçage ne sont pas nouveau. Ces pratiques n’ont jamais fais parti de l’histoire chrétienne mais ont toujours été dans les milieux païens. C’est la venue du christianisme qui a changé la culture occidentale, ne l’oublions pas. Avant la venue du christianisme, le monde occidental était rempli de pratiques étranges menées par les indigènes. Les premiers chrétiens qui sont venus s’instaler en Amérique n’ont pas commencé à imiter les indigènes. Je vous dis donc le même conseil que l’apôtre Paul dans 1 Corinthiens 11.1: soyez des imitateur de Christ. Il y avait un tatoueur juste à côté du gym où je m’entrainais et son logo d’entreprise était le dessin d’un diable. Ce n’est pas rare de voir cela. Il y a une culture d’imprégnée dans tout cela. Trop souvent, on voit des tatoos faire la promotion du mal. La seule image qu’un chrétien devrait vouloir réfléter est celle de Christ qui vit en nous. Et cette image ne se communique pas par un tatoo. Nous sommes commandé de tout faire pour la gloire de Dieu. Alors ma question est: si vous êtes chrétien, pourquoi aimez-vous les tatoos? Ce n’est qu’une simple question mais qui mérite d’être répondue.

  6. Je crois votre article bien equilibré. Oui comme les viandes sacrifiées aux idoles, comme l’alcool de nos jours il peut y avoir des gens qui le font en bonne conscience( un petit poisson sur la cheville ,le nom d’une personne chère , un signe d’appartenance à Jesus même, un endroit discret….)
    Cependant aussi il y a souvent une forte association depuis les temps anciens avec le coté sombre et le monde des ténèbres( têtes de mort etc…) Peut-être comme les viandes sacrifiées aux idoles, sera-ce une occasion de chute pour des frères ( ou même pour soi)de retourner dans ce monde des ténèbres( comme le monde de la drogue) Comme vous le dites , quelle est la motivation? quelles seront le répercussions? Est-ce que cela honorera Dieu? Qu’est ce que Dieu veut que je fasse avec le corps qu’il m’a donné?
    Comme médecin je vois aussi les risques de transmission de maladies( hépatite C entre autre,plus fréquente chez les gens tatoués)
    Aussi c’est une marque PERMANENTE( à moins de mesures coûteuses, laser, chirurgie etc).On ne sais pas dans l’avenir si on aimera avoir cela.
    J’avais lu un commentaire de Jonh Piper sur l’usage de l’alcool qui s’applique bien aussi. »Ce n’est pas défendu mais je considère que cela n’est pas sage » Étant donné tous ces risques ,mieux vaut s’abstenir comme vous dites sans mettre de fardeaux inutiles.

  7. Bien Aime frere en Christ Jesus,

    D’apres mon observation a cet article don tu avais publie’ …je ne cesse de glorifier Dieu pour la douceur don tu as usee… »2 Timothy 2 : 24 – 26″…..ce que chaque serviteur de Dieu doit reconnaitre est que le monde entier est sous le pouvoir de Satan… » 1 Jean 5 : 19″
    et encore la majorites de ceux qui dirigent les mouvements religieux sont les fils de Hazael… » 2 Rois 8 : 7 – 13″…les vrais chretiens sont eparpiers dans le monde…rare sont qui sont les dirigeants….dans le mepris et la souffrance parce que ils sont la crainte de Dieu dans leur coeur!
    Courage et courage….
    un autre jour nous esperons que tu parleras aussi en ce qui concernent les maquillages et les longues chevelures… » 1 Timothy 2: 9 – 10; 1 Pierre 3 : 3 -4″
    Esaie 3 : 16 – 24 dit »…Par ce que les fille de Sion sont orgueilleuses et qu’elles marchent le cou tendu et les regards affrontes, elles marchent a petit pas….L’Etenel otera….les boites de senteurs, les mirrois, les gibecieres….par ce que ces choses sont devenues les dieux de femmes ….les femmes sont les sclaves de la beaute’
    …Comme tu as ecrit que comme Ambassadeur pour Christ, comme si Dieu exhortait par notre moyen….please , please, stop et soyez reconscilies avec Dieu » 2 Cor.5: 20″

    Proverbes dit….la misericorde de Dieu est encore en abondance but just repent and stop… » Proverbes 28 : 13 – 14 and Actes 17 : 30 -31″

    Nous sommes en Australia ….notre Tel….+ 61 469837497.

    God wish give you more wise… » Colossians 1 : 9 -13  »

    Pastor Timothy Bik.