Skip links

Amillénarisme (partie 3) – La première résurrection – Apocalypse 20.4-6

DESCRIPTION: Si l’on envisage le millénium comme étant le règne actuel de Christ depuis le ciel, comment faut-il comprendre la première résurrection? Dans ce message nous expliquerons la nature de cette résurrection qui nous présente le millénium d’un point de vue céleste, où Christ est assis ainsi que les croyants avec lui. Nous contrasterons cet état béatifique avec celui de la seconde mort qui lui sert d’opposé absolu.

PLAN
A. La première résurrection et le règne des croyants
B. La première résurrection et la seconde mort

QUESTIONS
1. Comment Éphésiens 2.6 nous permet-il de comprendre Apocalypse 20.4-6?
2. À quoi réfère l’expression « ceux qui avaient été décapités » ?
3. Comment la mort des croyants est-elle envisagée dans le Nouveau Testament?
4. Comment faut-il comprendre l’idée d’une première et une deuxième résurrection?
5. Quelle est la relation entre la première résurrection et la seconde mort?

 

 

⬇️LIENS ET ABONNEMENTS⬇️

Suivre tous nos sermons via: Apple Podcast | RSS | Google Podcast | YouTube

Le millénium et le jugement dernier
Description: Deux séries de cinq messages sur le millénium d’Apocalypse 20. La première série a été prêchée en 2013 et expose le chapitre 20 en entier, la deuxième série a été prêchée en 2020 et est une approche plus générale à la doctrine de l’amillénarisme.
AbonnementYouTube – Apple – RSS – Google

Ce sermon seulement:

📋 Notes du sermon et questions PDF

🎧 Écouter ou télécharger audio MP3

❤️ Soutenir en faisant un don sécurisé

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Bonjour,
    Mt 5.10 “Royaume des cieux” est équivalent chez Matthieu à Royaume de Dieu,
    et ne présuppose donc pas du lieu qui peut être différent suivant les époques de l’histoire et éternité.
    Philippe

    1. Je suis d’accord avec votre théologie du royaume. Mais cette notion inclut également le royaume céleste où Christ est physiquement assis à la droite de Dieu en tant qu’homme (2 Tm 4.18 ; Hé 1.3 ; 1 Pi 3.22).