Payer le prix du pardon – La parabole du serviteur impitoyable – Mt 18.23-35

MATTHIEU 18.23–35 23 C’est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs. 24 Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents. 25 Comme il n’avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu’il soit vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu’il avait, et que la dette soit acquittée. 26 Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit: [Seigneur,] aie patience envers moi, et je te paierai tout. 27 Emu de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette. 28 Après qu’il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l’étranglait, en disant: Paie ce que tu me dois. 29 Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant: Aie patience envers moi, et je te paierai. 30 Mais l’autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu’à ce qu’il ait payé ce qu’il devait. 31 Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s’était passé. 32 Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit: Méchant serviteur, je t’avais remis en entier ta dette, parce que tu m’en avais supplié; 33 ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j’ai eu pitié de toi? 34 Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu’à ce qu’il ait payé tout ce qu’il devait. 35 C’est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son cœur.

DESCRIPTION : À la question de Pierre, « Combien de fois pardonnerais-je à mon frère? » Jésus propose une parabole qui illustre la nécessité salvifique du pardon. Pour être véritablement un disciple de Jésus, non seulement avons-nous besoin d’être pardonnés, mais nous devons nécessairement pardonner. Nous approcherons cette parabole de manière comparative en examinant les deux dettes, les deux réactions et les deux issues.

STRUCTURE
A. Deux dettes
B. Deux réactions
C. Deux issues

QUESTIONS
1. Qu’est-ce que la comparaison entre les deux dettes nous apprend sur notre situation vis-à-vis de Dieu et vis-à-vis des hommes?
2. Qu’est-ce que les différentes réactions dans ces deux scènes nous montrent?
3. Comment expliquer que le pardon de Dieu semble conditionnel au nôtre?

 

Notes et questions du sermon en PDF | Audio MP3: Télécharger ou Jouer


Suivre tous nos sermons via : iTunes | RSS | Google (Android) | YouTube

Suivre seulement série sur Matthieu 
Description: Cette série, débutée en 2015, a pour but d’exposer le texte de l’Évangile de Matthieu chapitre par chapitre. – Liste des titres & table des matières
Abonnement: YouTubeiTunesRSS – Google Play

Posted in L'Évangile de Matthieu, SERMONS
Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Le côté obscur de la vie chrétienne (2019, Éditions Cruciforme) – Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
2 commentaires sur “Payer le prix du pardon – La parabole du serviteur impitoyable – Mt 18.23-35
  1. Claude dit :

    Bonjour,
    et merci pour ce deuxième message si instructif et bienfaisant sur un sujet aussi crucial que le pardon. Merci pour les nombreux éclaircissements apportés dont celui de la raison d’être de l’enfer. Je retiendrai (entre autres) que ma dette envers Dieu est insolvable, que le don de Jésus à la croix est d’un prix infini et que si je ne veux pas pardonner à celui qui m’a offensé (ce qui n’est pas mon cas) c’est que je ne vis pas à la lumière de l’amour et du pardon sans limite de Dieu à mon égard.
    Avec toute mon amitié fraternelle et encore une fois avec tous mes remerciements.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 473 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives