Skip links

Notre dette perpétuelle envers tous – Romains 13.8-14

« Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres » nous dit la Parole de Dieu. En exposant ce passage, nous tenterons de répondre aux questions suivantes. Devons-nous vraiment aimer tous les hommes ? Comment dois-je aimer des gens que je ne connais même pas ? Peut-on définir l’amour de manière à englober toutes nos relations ? Comment peut-on arriver à aimer tous les hommes ?
Notes du sermon et questions pour les enfants ici

8 Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi. 9 En effet, les commandements : Tu ne commettras point d’adultère, tu ne tueras point, tu ne déroberas point, tu ne convoiteras point, et ceux qu’il peut encore y avoir, se résument dans cette parole : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. 10 L’amour ne fait point de mal au prochain : l’amour est donc l’accomplissement de la loi. 11 Cela importe d’autant plus que vous savez en quel temps nous sommes : c’est l’heure de vous réveiller enfin du sommeil, car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. 12 La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des œuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. 13 Marchons honnêtement, comme en plein jour, loin des excès et de l’ivrognerie, de la luxure et de l’impudicité, des querelles et des jalousies. 14 Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


Notes PDF | audio mp3 | suivre sermons via : iTunes ou RSS |

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.