La femme adultère : un guide pour composer avec l’immoralité des autres

Comment traiter avec l’immoralité qui nous entoure? Les blagues dont on ne doit pas rire, les calomnies auxquelles on ne doit pas se joindre, les scandales qui ne doivent pas nous exciter… Faut-il toujours tout condamner? Faut-il tout excuser? Le récit de la femme adultère est un guide très utile pour nous indiquer comment vivre avec l’immoralité ambiante.

Jean 8.1-11 Jésus se rendit à la montagne des oliviers. Mais, dès le matin, il alla de nouveau dans le temple, et tout le peuple vint à lui. S’étant assis, il les enseignait. Alors les scribes et les pharisiens amenèrent une femme surprise en adultère; et, la plaçant au milieu du peuple, ils dirent à Jésus: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d’adultère. Moïse, dans la loi, nous a ordonné de lapider de telles femmes: toi donc, que dis-tu? Ils disaient cela pour l’éprouver, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus, s’étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre. Comme ils continuaient à l’interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle. Et s’étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu’aux derniers; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. Alors s’étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit: Femme, où sont ceux qui t’accusaient? Personne ne t’a-t-il condamnée? Elle répondit: Non, Seigneur. Et Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus: va, et ne pèche plus.

audio mp3 | suivre sermons via : iTunes ou RSS

Posté dans Pratique et éthique, SERMONS
Tags : , ,
About the Author
L'Église évangélique est établie à St-Jérôme au Québec depuis 1974. En cours de route cette Église a adopté la Confession de foi baptiste de Londres de 1689 et a joint l'Association d'Églises réformées baptistes du Québec. Visitez notre site internet pour en savoir plus: www.prechelaparole.com
4 commentaires pour “La femme adultère : un guide pour composer avec l’immoralité des autres
  1. Cher Révérend Pascal Merci pour votre prédication piquante ! Cela m’a ouvert les yeux – que Dieu me pardonne et qu’il vous bénisse.

  2. marysegaudet2 dit :

    Excellent message! Hautement édifiant! Merci! Gloire à notre Seigneur Dieu! Que Sa grâce vous accompagne!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 319 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives