Skip links

L’homme est le chef

Colossiens 3.18-21 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur. 19 Maris, aimez vos femmes, et ne vous aigrissez pas contre elles. 20 Enfants, obéissez en toutes choses à vos parents, car cela est agréable dans le Seigneur. 21 Pères, n’irritez pas vos enfants, de peur qu’ils ne se découragent.

À l’occasion de la fête des Pères, j’ai cru qu’il serait à-propos de revenir sur le concept de l’homme comme chef dans le mariage et dans son foyer. Nous verrons cinq grands principes que la Parole enseigne concernant l’homme et la femme… Féministes s’abstenir 😉

Texte PDFAudio mp3 | suivre sermons via : iTunes ou RSS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. J’ai beaucoup apprécié ce message. Je reconnais le (mon) besoin d’intégrer les valeurs de l’évangile dans mon identité masculine. Dans un contexte social de relations disloquées, ce message est porteur de vie et de rédemption. Merci d’apporter à tous, par le web, le fruit de tes réflexions!

  2. Bonjour à chacun,
    Le chef aime sa femme comme Christ a aimé l’Eglise et s’est donné lui-même pour elle. (Ephésiens 5) Être un même chef que Christ. Donner sa vie entière pour son épouse, très, très grand ‘ministère’ … quel place lui donner ? Avant quel autre ‘service’ ou après quel autre ‘service’ ?

    Est-ce plus facile de donner sa vie entière à son conjoint et de s’y soumettre ? Se soumettre à l’autre, n’est-ce pas d’une certaine façon aussi renoncer à sa propre vie ?

    1. Une petite erreur s’est glissé dans ma question. Le ET se voulait un OU

      Est-ce plus facile de donner sa vie entière à son conjoint OU de s’y soumettre ? Se soumettre à l’autre, n’est-ce pas d’une certaine façon aussi renoncer à sa propre vie ?

    2. Il faut en effet la sagesse du Seigneur pour organiser l’ordre entre les priorités du royaume et celles de la famille… (1 Co 7.32-35 ; 1 Tm 5.8).

    3. Oui.Ma question portait sur le couple uniquement. Se livrer pour son épouse, quelles difficultés concrètes dans le quotidien d’un couple?

  3. Par rapport à la vidéo et de façon générale lorsqu’un enseignement à ce sujet est donné, il est très rare de voir souligner que le mari donne sa vie entière à son épouse. J’écoutais encore la vidéo, je n’ai entendu qu’une exhortation à ce sujet, le mari doit se sacrifier pour sa femme, au milieu de deux phrases sur l’amour. Par contre, la soumission de la femme est plusieurs fois mentionnée, d’où ma petite intervention. Compter combien de fois la vidéo parle de la soumission de la femme, (ou de lui obéir) alors qu’il n’y a qu’une fois : mari sacrifiez-vous pour votre femme (qui reprend comme Christ a livré sa vie pour l’église). Etre un chef, comme Jésus est le chef de l’église … comme Jésus … Quel genre de chef Jésus a-t-il été ? Comment se comportait Jésus en tant que Chef ? Comment se comporte ‘le modèle’ à imiter ? La vidéo parle de ‘semblable à Christ’ … mais comment se comportait Christ ? Comment Christ a-t-il diriger l’église et comment dirige-t-il nos vies de nos jours ?

    Pour les rôles différents dans l’assemblée, existe-t-il une vidéo (ou un article) qui défini précisément le rôle de la femme dans l’assemblée différent de celui de l’homme ? Et à la maison ? Et dans la société ?

    1. Bonjour,
      Merci pour ces liens. Je connaissais les enseignements sur le pourquoi des rôles différents entre homme et femme et que la femme avait un rôle différent de l’homme. Ma question était : quel est ou, quels sont les rôles précis d’une femme dans l’assemblée, dans le sens, quels sont les rôles sans autorité dans l’Eglise ?

    2. Elle peut enseigner les autres femmes ou les enfants, elle peut exercer tous les services qui sont en sa capacité, elle peut exercer l’hospitalité, visiter les malades, etc.

    3. Visiter les malades ? Je suis surprise de votre répondre. Vous appuyez-vous sur la Bible, pour définir les différentes fonctions où sur des traditions plus récentes ? Dans la Bible, les visiteurs sont les évêques. (epi-scopos). Ce sont eux qui allaient visiter les prisonniers (et les malades) afin de prendre connaissance de leur besoin et y pourvoir.
      Quels sont les fonctions que vous définissez et sur quels passages de la Bible vous basez-vous pour les définir ?
      Par exemple, pour le prophète, vous reprenez quel chapitre(s) de la Bible pour définir ce qu’il fait ? Ou encore plus généralement le ministre-serviteur ? Sur quoi vous appuyez-vous pour définir les fonctions exercées (par les hommes) dans l’église ?

    4. Je pensais à ce passage: « Qu’une veuve, pour être inscrite sur le rôle, n’ait pas moins de soixante ans, qu’elle ait été femme d’un seul mari, qu’elle soit recommandable par de bonnes oeuvres, ayant élevé des enfants, exercé l’hospitalité, lavé les pieds des saints, secouru les malheureux, pratiqué toute espèce de bonne oeuvre. » (1 Tm 5.9-10)

    5. (Oui, je connais ce passage. Certaines traductions en français ajoutent même ‘le rôle des veuves’. Je connais aussi les commentaires de différents serviteurs-pasteurs-ministres sur ce passage.
      Il y a de très nombreux passages dans la Bible. Lesquels reprendre … ? En revenant à la base, quels sont les fondements bibliques des différentes fonctions exercées (par les hommes) ? Comment sont exercés les dons-services-ministères (par les hommes) dans la Bible ? Quels sont les chapitres de la Bible à ce sujet ? J’avais pris l’exemple de la fonction de prophète, pour commencer. A ma connaissance, elle est principalement décrite aux chapitres 10 à 14 de la première lettre aux corinthiens.

      Dans votre église, par exemple, quelles sont les fonctions exercées par les hommes et sur quoi vous basez-vous exactement pour les exercer ? (Sur la Bible uniquement ? Sur une tradition ? Si oui, sur laquelle ?)

    6. Re-bonjour Pascal,
      Je n’ai pas trouvé les vidéos des femmes de votre assemblée qui enseignent d’autres femmes. (Ou de leurs écrits) Où peut-on les trouver ?

    7. Nous ne les filmons pas… elles ne voudraient pas être scrupuleusement épiées par les personnes qui cherchent constamment les défauts!

    8. Vous me décriviez le rôle des femmes dans la pratique de votre assemblée. Est-ce que certains cultes sont réservés ou certaines soirées sont réservées uniquement aux femmes?

    9. Donc des femmes enseignent la Bible à d’autres femmes. Et ce ne sont pas des cours de cuisine, etc mais réellement des cours bibliques sur des sujets généraux tels que la sotériologie, l’eschatologie, etc ?

    10. … aux hommes? (Les cours de cuisine) ! 🙂
      Tant que vous AIMEZ les femmes que vous servez autant que Christ a AIME l’église, en se faisant le serviteur de nous tous! 🙂

    11. Amen! Nous les aimons tellement que nous ne laissons pas le féminisme évangélique s’emparer d’elles et nous mettons toute notre virilité à leur service dans le Seigneur! 😉

    12. S’appuyer sur une autre période de l’histoire pour contrer le féminisme, n’est pas s’appuyer sur la Bible mais sur quelques versets choisi qui vont dans le sens souhaité. En se basant réellement sur la Bible, on voit que les femmes avaient une place très importante. Jésus a cassé plusieurs fois les coutumes hébraïque envers les femmes. Paul considéraient passablement de femmes comme ‘compagnons de service’ sur un même plan que les hommes.

      Dans l’histoire, les femmes ont soudain été évincées. Et plusieurs passages de la Bible ont depuis été ‘mis de coté’. Par contre, 2 ou 3 versets ont été démesurément relevés.

      Pour contrer le féminisme, le mieux ne serait-il pas de réellement se baser sur la Bible et non pas sur quelques morceaux choisis ? D’autres trouveront eux aussi d’autres morceaux choisis. Ce qui ne reflètera pas, dans les deux cas, la réalité biblique.

    13. Merci Pasteur pour cet Enseignement qui a bousculé et défié toutes les idées reçues du monde que j’avais sur la notion du Chef en famille. je prie afin que le Seigneur me donne la capacité (les capacités viennent de lui nous dit sa parole) de vivre cela en famille et de partager cet enseignement avec tous les membres de ma famille restreinte et large. voir en entreprise car je compterais sur le Saint Esprit de Dieu pour utiliser cet enseignement et contribuer au changement d’intelligence à nous tous pour mieux gérer la famille et la société que Dieu nous Donne. SVP pasteur est ce que les notes PDF de cet enseignement sont disponibles? je vois que pour certains enseignements, il y a des notes en format PDF.(sur votre Blog) . j’ai été particulièrement béni par les 5 grands principes énoncés ici. Puisse le Seigneur vous bénir puissamment pour son œuvre et pour la gloire de son Saint Nom. AMEN

  4. Bonjour,
    Je me suis un peu renseignée sur la tradition baptiste. Comme il y a une diversité importante de baptistes, il n’est pas certain que vous suiviez tous la même tradition au sujet des fonctions-dons-services-ministère-rôle dans les assemblées. Ceci dit, aucun théologien n’a trouvé dans le nouveau testament, une base biblique à la fonction de pasteur (homme), au ministère de pasteur, telle qu’elle est pratiquée de nos jours. La seule base biblique au déroulement d’une assemblée étant en 1Corinthiens 14 et le seul exemple en Actes 15. Mis à part les très nombreuses rencontres informelles sur les places des villes, en particulier dans la cour du Temple de Jérusalem. Si les chrétiens anciennement juifs ont pu parfois se rendre dans les synagogues pour y faire des prédications (prêcher, annoncer Jésus), les païens devenus chrétiens ne pouvait pas s’y rendre.

    En résumé, interdire aux femmes des rôles-fonctions qui n’existent pas dans la Bible, pas même pour les hommes me semble très en contradiction avec le fait de relever pour les femmes certains ‘morceaux choisis’ à l’intérieur de la Bible.

    Mais peut-être que vous saurez démontrer qu’il existe dans la Bible des exemples de personnes (d’hommes) qui pratiquaient ce que vous pratiquez aujourd’hui …

    1. Peut-être que vous devriez tout simplement relire les épîtres pastorales…

    2. Elles décriraient le déroulement d’un culte ? Prêcher dans une assemblée de chrétien ? La fonction de pasteur ? C’est à quels versets de Tite ou de Timothée ?

    3. S’il existait dans le Nouveau Testament, une description de la fonction de pasteur, telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui, il y a longtemps que vous (ou quelqu’un d’autre), l’aurait trouvée et en aurait donné la référence et certainement même copier le passage en question.

      Tite et Timothée (les pastorales) décrivent les qualités (les compétences) demandées aux chrétiens pour faire différentes choses.

      Parmi ces choses, il n’y a pas de fonction de pasteur, ni de déroulement de culte, ni de prédication lors d’un culte.

      Aux diacres comme aux évêques il est demandé de pratiquer l’hospitalité. L’évêque doit être un bon économe afin de distribuer des potions équitables de réelle nourriture qui se mange à chacun (les pauvres de l’église). C’est la suite d’Actes 6, lorsque les chrétiennes d’origine grecques, se sont plaintes des distributions des apotres, qui avantageaient les chrétiennes d’origines juives.

      L’évêque doit être capable de réfuter les contradicteurs (et les vains discoureurs) et il est éprouver pour savoir si il a gardé la (pureté) de la Parole. Dans les Actes, lorsque les apotres ont délégué cette tâche, les 7, en tout cas Etienne, était capable de réfuter les contradicteurs, c’est à dire de s’adresser au Sanhédrin entier. Non, une femme n’aurait pas pu s’adresser au Sanhédrin entier à ces époques. Car les femmes n’en avaient pas la possibilité et d’autres part, car elles étaient insuffisamment instruites. Pierre et Jean (au début des Actes) peu après la pentecote, réfuteront aussi le Sanhédrin entier, malgré leur manque d’instruction. Paul lui, ordonnera aux femmes de s’instruire à la maison. Et une fois instruite ? Dans la Bible, elles n’exerceront toujours pas la ‘fonction de pasteur’ telle que pratiquée de nos jours, fonction qui n’existait pas mais qui est une tradition issue du protestantisme et qui a commencé dans les années 1500.

      Aussi, trouver dans la Bible des arguments pour ne exercer ou non une fonction qui n’existe pas dans la Bible, dire se baser sur la Bible mais suivre une tradition post-apostolique est très contradictoire.

      Dire : dans la tradition baptiste, nous pratiquons ceci et cela, les hommes pratiquent ceci et cela mais pas les femmes seraient moins paradoxale, plus correcte.

      Par contre, dire se baser sur la Bible pour l’ensemble mais ne prendre que des passages choisis et ne pas dire que la fonction de ‘pasteur’ telle que pratiquée de nos jours, et le déroulement des cultes, tels que pratiqués de nos jours n’existent pas dans la Bible, c’est tromper les ‘petites brebis’, en particulier les femmes.

    4. Peut-être devriez-vous changer votre nom pour « Attitude trollienne »… 😉 Écoutez, si vous ne pensez pas que le culte des Églises contemporaines soient bibliques (et dans bien des cas ils ne le sont pas), ne les fréquentez pas, c’est aussi simple que ça! Pour ma part, voici ma compréhension du culte dominical selon les Écritures (en 5 messages):

    5. Vous écrivez en toutes lettres que c’est VOTRE compréhension ! Je suis heureuse de lire que vous relevez que c’est la compréhension baptiste. Par contre, le message de la vidéo sur ‘l’homme un chef’ donne la très forte impression qu’il n’est basé que, et uniquement que sur la Bible. Sans la tradition des hommes. Il serait bien de différencier dans cette vidéo ce qui est du ressors réel de la Bible en entier et de la tradition baptiste.

      Qu’est-ce qui est réellement important ? Ce que disent les apotres ? (donc ce qui est écrit dans la Bible) Ce que disent les baptistes ?

  5. Merci d’avoir eu le courage de prêcher sur un sujet très tabou dans le christianisme.
    J’ai remarqué que plusieurs églises évangéliques au Quéebec ont un fort féminisme évangélique.
    Conment expliquez-vous cela? (Sans faire de lien avec la déclaration de l’apôtre Paul à Corinthe)
    Est-ce que ce n’est pas plus un problème culturel que social que les paiens ont une difficulté avec cette doctrine?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Soyez béni!

    1. Merci pour votre commentaire et votre encouragement. Je crois effectivement que c’est la culture ambiante qui fait son chemin dans l’Église. Les chrétiens raisonnent souvent sans tenir compte de l’autorité des Écritures et, sans même s’en rendre compte, ils défendent les idées du monde avec les arguments du monde. La même chose se produira avec plus de dissensions dans la communauté évangélique autour des questions LGBT.