Skip links

En toute occasion, favorable ou non – 40 années, 40 articles – une conversation avec Paul Wells – PE #25

Paul-WellsC’est une joie et un honneur de recevoir à l’émission Parole d’Évangile le docteur en théologie Paul Wells. M. Wells est Professeur émérite de la Faculté Jean Calvin qu’il a servie pendant 40 ans, de 1972 à 2012. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et articles dont De la croix à l’Évangile de la croix (2007). Il est l’éditeur de La Revue réformée depuis 1982. Nous lui devons également la plus récente et la plus belle édition française de L’Institution de la religion chrétienne de Jean Calvin qui fut publiée en 2009 pour le 500e anniversaire du réformateur. Cliquez sur ce lien pour obtenir une liste complète de toutes les publications du professeur Wells.

Les 13 et 14 septembre prochains, la Faculté Jean Calvin, d’Aix-en-Provence, anciennement connue sous le nom de Faculté Libre de Théologie Réformée, célèbrera son 40e anniversaire d’existence. En reconnaissance de ce même anniversaire paraîtra un ouvrage intitulé En toute occasion, favorable ou non : Positions et propositions évangéliques. Un volume de plus de 500 pages publié par les Éditions Kerygma et qui présente 40 articles rédigés par Paul Wells durant ses 40 années d’enseignements; un article pour chaque année.
Nous diviserons cette émission entre ces deux sujets : tout d’abord l’histoire de la Faculté Jean Calvin, puis cette collection de 40 articles.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


audio mp3 | iTunes | RSS | Liste des émissions

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Merci de nous donner cet entretien avec le professeur Paul Wellls. Je regrette qu’il n’ait pas assez insisté sur le rôle du pasteur Pierre Courthial dont on ne dira jamais assez le rôle joué dans les années 70 et 80 dans la défense et illustration de la faculté d’Aix dans le climat de défiance suscité par la pseudo Eglise dite réformée de France .Pierre Courthial ( il demeura malgré tout dans l’E.R.F)dont on peut retrouver certains cours et certaines conférences sur le site réformé protestant a mené le bon combat de la foi. On ne peut l’oublier : il développa un calvinisme sans concession et certains de ses ouvrages méritent encore la lecture. En ce 40 éme anniversaire une pensée pour le regretté pasteur Jean-Marc Daumas qui fut un membre éminent du corps professoral.

    1. Merci pour ce commentaire et merci de souligner l’apport indispensable de ces serviteurs

  2. Merci pour nous avoir passé cet entretien important. En tout cas Révérend Pascal, que Dieu vous bénisse dans votre tâche théologique mais aussi pastorale. Votre souci majeur pour les affaires de Dieu m’encourage beaucoup.

  3. PC avait un role capital. On peut lire le no special de la Revue reformee a CE sujet. C est vrai que sans lui la fltr n aurait pas subsistee…. Son erreur etait pt être de rester dans l ERF. C est triste qu en France aujourdhui I’l n y a pas encore d Église Réformée confessante. PW

  4. Post comment

    T. Constantini says:

    Effectivement, l’absence d’une église réformée confessante dans le pays de Calvin est d’une cruelle ironie…

    L’erreur remonte en effet à la tentative (vaine depuis le début selon moi) de créer une branche confessante dans l’ERF, par définition libérale et donc fort peu « pluraliste » dans les faits….

    Il aurait aussi fallu réfléchir très sérieusement à l’évangélisation et à l’implantation d’églises locales avant toute chose!! La bien triste situation actuelle s’explique aussi par des priorités mal placées…