Archives du site

Carl Trueman – La pertinence des anciennes confessions de foi

On ne peut bâtir l’Église aujourd’hui en négligeant la foi de l’Église d’hier.

Une jeune étudiante questionna un jour le professeur de théologie historique Carl Trueman en lui demandant quelle pertinence les anciennes confessions de foi pouvaient-elles avoir pour son ministère aujourd’hui. Il répliqua en lui disant poliment :

« Peut-être devriez-vous vous plutôt vous demander quelle pertinence votre ministère a-t-il pour l’Église aujourd’hui? » au lieu de nous demander si l’histoire et la foi de l’Église sont pertinentes pour nous ; demandons-nous si notre histoire et notre foi sont pertinentes pour l’Église.

Lire la suite…




Question #41 – Comment Jésus peut-il exister comme Dieu et homme en même temps?

Réponse: Chacune des deux natures du Christ communique ce qui lui est propre sans qu’il n’y ait de confusion ou de division entre elles puisqu’elles sont unies en un seul Christ Dieu-homme. ~ Jean 3.13 ; Actes 20.28

croixJésus est la seule personne qui puisse exercer parfaitement la médiation entre Dieu et les hommes, non seulement parce qu’il n’y a aucun autre médiateur, mais parce qu’il ne pourrait y en avoir aucun autre (Ac 4.12 ; 1 Tm 2.5). C’est en vertu de ses deux natures qu’il est le parfait Médiateur. Sans l’union hypostatique du Christ,

Lire la suite…




325 ans de confessionnalisme – Une conversation avec Raymond Perron et Jeff Laurin – PE #29

confessionnalismeIl y a 325 ans nous étions en l’an 1689, une date très importante pour les baptistes puisqu’il s’agit de l’année où l’Acte de Tolérance fut adopté par le Parlement d’Angleterre. Cet acte, en renversant l’Acte d’uniformité de 1662, permit à certains non-conformistes, comme les baptistes, d’exercer librement leur foi. Une centaine de délégués d’Églises baptistes se réunirent donc à Londres en juillet de 1689 et eurent leur première assemblée générale. Lors de cette assemblée, les délégués adoptèrent la Deuxième Confession de foi baptiste de Londres de 1689.

Aujourd’hui, beaucoup d’Églises baptistes dans le monde adhèrent à cette confession de foi.

Lire la suite…




L’erreur de ceux qui rejettent les confessions de foi historiques

WestminsterAssemblyPortraitJ’ai écrit « l’erreur » dans mon titre, mais ce que je voulais dire c’est « Une des erreurs de ceux qui rejettent… », mais j’avais besoin d’un titre plus accrocheur. Alors, une des raisons pour rejeter les confessions de foi (qui à mon humble avis est une erreur) est le prétendu manque de pertinence de celles-ci. Qu’est-ce qu’un écrit datant de 4, 5 ou 15 siècles, rédigé dans un contexte totalement détaché du nôtre et répondant à des questions que plus personne ne se pose peut bien avoir de pertinent pour l’Église d’aujourd’hui, pire encore pour la société d’aujourd’hui?

Lire la suite…




Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 309 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives