Mario Dumont et Pierre Curzi sur les avortements sélectifs

curzi-dumontDès que l’on accepte le faux argument que l’avortement est un droit fondamental, car c’est le corps de la femme, on aura bien du mal à récuser quelque avortement que ce soit. Pourquoi, si la femme a le droit de faire ce qu’elle veut de son corps, incluant le droit d’avorter sa grossesse, lui interdirait-on ce droit lorsqu’il s’agit d’un avortement sélectif? TOUS LES AVORTEMENTS SONT SÉLECTIFS!

Les progressistes sont en conflit avec eux-mêmes, car ils ne peuvent maintenir deux de leurs valeurs qui se contredisent: (1) le droit absolu à l’avortement (2) l’interdiction de discriminer contre le sexe féminin pour des raisons génériques (les avortements sélectifs détruisent les petites filles qu’on ne veut pas avoir).

Si l’avortement n’est rien de plus qu’une procédure chirurgicale sur le corps de la femme et si le fœtus n’est rien d’autre qu’un amas de cellules, les avortements sélectifs sont alors banals et n’ont aucune gravité morale. Bien sûr, ils peuvent contribuer au déséquilibre démographique (mine de rien, il manque environ 30 millions de Chinoises grâce à la merveilleuse politique de l’enfant unique et l’avortement/infanticide sélectif en Chine… il y a beaucoup de Chinois qui sont forcés au célibat). Mais voulons-nous vraiment retirer le DROIT FONDAMENTAL À L’AVORTEMENT à cause d’un simple déséquilibre démographique que le clonage génétique nous permettra d’éviter bientôt… enfin peut-être?

Je suis reconnaissant que les deux chroniqueurs (plus particulièrement M. Dumont) aient des inquiétudes de conscience par rapport à la pratique misogyne des avortements sélectifs. Cependant leurs scrupules sont impuissants puisqu’ils ont déjà accepté la logique que l’avortement est un droit puisqu’il s’agit uniquement du corps de la femme. Cette logique est mensongère, car l’enfant à naître n’est pas le corps de la femme, C’EST UN AUTRE CORPS DANS LE CORPS DE LA FEMME. Quel droit moral permet de tuer une personne morale qui gêne l’autonomie d’une autre personne morale en dépendant d’elle? AUCUN! C’est pourtant ce mensonge qu’ont avalé tous ceux qui défendent le « droit à l’avortement »!

L’enjeu sur l’avortement se résume à une seule question: QU’EST-CE QU’ON AVORTE DANS LA FEMME EN INTERROMPANT SA GROSSESSE? La réponse à cette question ne peut aboutir que sur deux alternatives. (1) Tous les avortements doivent être permis sans égard pour le sexe, la santé, etc., et peu importe le stade de développement de l’enfant, car celui-ci n’est pas un facteur moral significatif; seul le choix de la mère compte. (2) Aucun avortement ne peut se justifier par des considérations préférentielles ou circonstancielles, car le droit à la vie est intrinsèque à l’existence et ne dépend pas de la naissance. La seule façon de croire la première alternative est de se mentir à soi-même en n’admettant pas la vérité que la vie humaine commence à la conception ou en refusant les conséquences de cette vérité. Mais cela c’est le propre d’une intelligence postlapsaire: refuser la vérité et croire le mensonge.

Maintenant que j’ai fait mon plaidoyer, je vous invite à écouter messieurs Dumont et Curzi tenter rejeter l’avortement sélectif tout en acceptant l’avortement par simple choix.


Un message que j’ai prêché en 2011 sur l’avortement

Posted in Actualité, ARTICLES, Avortement, Vie chrétienne
Tags: , , , , , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Le côté obscur de la vie chrétienne (2019, Éditions Cruciforme) – Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 470 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives