La loi de Dieu (partie 4)


audio mp3 | suivre cette série via : iTunes ou RSS

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

La loi de Dieu est éternelle, spirituelle et admirablement bonne ; elle reflète la perfection de Dieu (Ps 19:8-12 ; 119:142 ; Rm 7:12, 14). La loi est le seul standard universel de la moralité auquel tous les hommes sont tenus et par lequel ils seront jugés (Gn 18:25 ; Ps 96:13 ; Pr 21:2 ; Ac 17:31 ; Rm 3:19 ; 2 Co 5:10 ; 1 Jn 3:4). Cette loi est révélée à plusieurs endroits en degrés différents. L’homme, en tant qu’image de Dieu, a le témoignage de la loi dans sa conscience (Gn 1:26 ; Rm 2:14-16). La loi est aussi résumée dans les dix commandements et elle est révélée dans toutes les ordonnances bibliques qui ne sont pas temporaires (Ex 20:3-17 ; Ps 1:1-2 ; 119:96-98 ; Ac 15:28 ; 1 Co 7:19). Christ, dans le Sermon sur la Montagne, révèle l’incommensurable portée et la perfection de la loi qui consiste à aimer Dieu et à aimer son prochain parfaitement (Mt 5:17-48 ; 22:40 ; Rm 13:8-10 ; 1 Jn 2:3-5). Adam devait garder la loi en plus d’un commandement particulier pour atteindre la vie éternelle, mais par sa désobéissance il a condamné toute la création à la mort (Gn 2:9, 16-17 ; Rm 5:12-14 ; 8:19-22). Après l’entrée du péché dans le monde, l’homme est devenu incapable de ne pas désobéir à la loi de Dieu. La loi ne peut aucunement donner la vie au pécheur et elle n’a aucune puissance pour délivrer du péché ; elle ne peut que le condamner (Rm 8:3 ; Ga 3:10-13). Christ, le deuxième Adam, est né sous la loi afin de l’accomplir par une parfaite obéissance ; de plus, il a délivré les croyants de la malédiction de la loi en subissant la mort à leur place (Rm 5:19 ; 1 Co 15:45-47 ; Ga 3:13 ; 4:4 ; Ph 2:8). Les croyants sont gratuitement déclarés justes lorsque l’obéissance active et passive de Jésus leur est imputée par le moyen de la foi (Rm 3:19-31 ; 2 Co 5:21 ; Ep 2:8-9). N’étant plus condamnés, mais étant justes, et n’étant plus sous la puissance du péché, mais sous celle de l’Esprit, les croyants régénérés gardent la loi morale de Dieu malgré le péché rémanent en eux (Rm 7:9-25 ; 8:1-10 ; 1 Jn 3:1-10).

Posted in La loi de Dieu, SERMONS, Théologie
Tags: , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Le côté obscur de la vie chrétienne (2019, Éditions Cruciforme) – Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
3 commentaires sur “La loi de Dieu (partie 4)
  1. Michel dit :

    Nous devons faire attention aujourd’hui, lorsque nous utilisons le terme ou la pensée ancienne alliance pour désigner les commandements de l’AT de la loi moral, car cela pourrait permettre comme c’est le cas d’y changer des commandements selon notre compréhension humaine, ce qui n’est pas nécessairement celle de Dieu… Que ce soit le repos donné en Éden à l’homme pour se souvenir que Dieu est le Créateur, Législateur de la terre et du ciel, ne peut être changer, pas plus que l’institution sacré du mariage ne peut aussi être changer … Ceci est un danger que d’annoncé un autre évangile qui n’a pas été changé par Dieu lui même.

  2. Michel dit :

    Car, je vous le dis en vérité (moi Jésus), tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé. Matthieu 5:18 …. Paul ne serait aller à l’encontre des parole de Christ et ni Christ d’aller à l’encontre de ses propres paroles. En Christ

  3. Michel dit :

    En tant que lecteur de la parole, si l’on aurait entendu Christ annoncer lui même ce changement de jour avant sa mort nous l’aurions cru, nous ne trouverons aucun verset à ce sujet, et dans l’attente de sa résurrection tous les disciples s’étaient caché de peur dans la chambre haute, en aucun moment entre la présence de Christ au tombeau avec Marie Madeleine et son apparition dans la chambre haute, ou est il mentionné à ses disciples aujourd’hui dimanche est le jour du Seigneur, dont on ne retrouve pas dans la parole les lignes sacré des écritures………………………………………………………………………………………..

    Ensuite Christ passa 40 jours en la présence de ses disciples, aucune mention encore là de ce changement de jour du Samedi au dimanche, les disciples furent plutôt enseigné pour leur nouvelle mission … l’église…………………………………………………………………………….

    La Pentecôte fut centré sur l’église, ou voyons nous l’annonce d’un autre jour par le Saint Esprit aucun, même dans le livre des actes des apôtres, ou les apôtres se réunirent pour savoir quel direction le Saint Esprit les conduiraient pour cette nouvelle église de Christ, aucune mention à ce sujet dans les recommandations du Saint Esprit aux apôtres………………………………………………………………………………………

    Tant de preuves sous nos yeux qui devrait nous porter à réfléchir et de mettre la tradition de homme de coté, mon peuple péril par le manque de connaissance dit la parole, que sa lumière soit dévoilé et que Dieu soit témoin. En christ

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 371 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives