Skip links

L’histoire de la théorie de l’évolution (partie 3)

Beaucoup de gens s’imaginent que la théorie de l’évolution a débuté avec Charles Darwin. Ils croient que des observations scientifiques subséquentes sont venues confirmer cette théorie qui s’est alors imposée comme étant « la vérité » au sujet des origines de l’homme. Durant les quatre prochaines semaines, nous allons survoler l’histoire de la théorie de l’évolution depuis l’antiquité grecque jusqu’à Darwin et les temps modernes. Au terme de cette série, il devrait apparaître comme évident que l’évolutionnisme n’a pas été engendré par une démarche scientifique objective, mais par un désir de « libérer » la nature de la divinité. Autrement dit, l’athéisme, et non la science, a été le moteur de la théorie de l’évolution (ce qui confirme la thèse de Romains 1). Lorsque le présupposé est faux, la conclusion ne peut pas être vraie!

Avis aux croyants de l’évolutionnisme : les attaques ad hominem ne seront pas publiées. Ne prenez donc pas la peine de nous écrire vos injures… Il nous fera cependant plaisir de publier vos commentaires s’ils contiennent une vraie argumentation.

Jouer l’audio de l’émission

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  1. Ironiquement, si j’ai continué de croire en Dieu entre l’âge de 9 et 15 ans, c’est en bonne partie parce que j’étais darwiniste. J’étais très intéressé par la science et je raffolais des documentaires évolutionnistes que je regardais à la télévision. Mais même si je n’avais à l’époque jamais entendu un seul argument créationniste, je n’étais pas dupe et je comprenais bien que l’évolution ne se fait pas d’elle-même. Donc je me disais « c’est Dieu qui fait l’évolution et l’évolution est une preuve de Dieu » ! Bien entendu, par la suite j’ai compris que tout cela est de la foutaise…

  2. L’histoire de la théorie de l’évolution | Creation Actualité
    Permalien