La vraie humilité

Par Wes Bredenhof, pasteur de l’Église réformée canadienne (CanRC) à Hamilton en Ontario

Bien que notre rencontre remonte à plusieurs années, je me souviens toujours de Frank. La première fois que je l’ai rencontré, je travaillais comme chauffeur d’autobus pour un circuit touristique au Surinam, un pays d’Amérique du Sud. Plus tard, j’ai eu l’occasion de parler un peu plus avec lui, quand je suis tombé sur lui dans une rue très encombrée. Frank n’était pas chrétien. En fait, en termes de religion, Frank n’était pas grand-chose. Pour lui, l’idée selon laquelle Dieu aurait créé le monde était une plaisanterie et si Dieu existait, il devait être fou, vu la grande confusion qui règne dans le monde. Frank avait des idées bien arrêtées au sujet de la véracité du christianisme. Peut-être les vôtres le sont-elles également. Peut-être avez-vous décidé que Dieu n’existe pas et que le christianisme n’est pas vrai. Ou peut-être avez-vous décidé que Dieu existe, mais qu’il n’est pas le Dieu de la Bible. Quoi qu’il en soit, si vous n’êtes pas chrétien, la position que vous avez adoptée s’oppose à Dieu.

Le péché et la folie

Maintenant, j’aimerais que vous pensiez à votre relation avec Dieu. Il s’est révélé à la fois dans la création, dans le monde qui nous entoure, et dans la Bible. Dieu s’est clairement montré à nous. Qu’est-ce qui nous empêche de le reconnaître comme le Dieu qui est et qui mérite notre louange? C’est la réalité du péché. Nous sommes tous pécheurs, autant que nous sommes. Qu’est-ce que le péché? Le péché est la rébellion contre ce que Dieu demande. Par exemple, nous péchons si nous tuons quelqu’un, parce que Dieu a commandé de ne pas tuer. Le péché est ce qui nous empêche de célébrer le Dieu qui a créé le monde et tout ce qu’il contient. Le péché nous rend fiers et arrogants, comme si nous pouvions vivre sans Dieu et sans être chrétiens. En réalité, la Bible nous dit: “L’insensé dit en son cœur: Il n’y a point de Dieu!” (Psaume 53:2). Lorsque Dieu dit cela, ce n’est pas une insulte; il établit simplement qu’il est insensé, qu’il est stupide et absurde de le nier, puisque le nier signifie nier la réalité du monde dans lequel nous vivons. Ailleurs dans la Bible, nous lisons “qu’en lui nous avons la vie, le mouvement et l’être” (Actes 17:28). Hors de Dieu, tout effort humain est impossible. Les chrétiens reconnaissent que c’est Dieu qui établit les fondements du monde dans lequel nous vivons.

Mais l’insensé est rempli d’orgueil et d’arrogance à l’égard de Dieu. Il ne veut pas le croire, car il lui faudrait admettre qu’il y a quelque chose de mauvais dans son cœur et dans son âme. Mais la vérité est qu’il y a effectivement quelque chose de mauvais dans nos cœurs. Nous sommes pécheurs. Mais quelle est la solution au problème du péché? Comment pouvons-nous le contourner ou trouver une solution? Si nous ignorons le problème, nous en subirons les conséquences lors de notre mort, car “il est réservé aux hommes de mourir une seule fois, après quoi vient le jugement” (Hébreux 9:27). Vous ne pouvez rien faire qui puisse vous sauver du jugement à venir. Vous mourrez et vous devrez faire face à Dieu, avec tous vos péchés. Dieu est saint et juste et il exige un paiement pour le péché. Soit vous devrez vous-mêmes payer ce prix, soit quelqu’un d’autre devra payer pour vous. Qu’en sera-t-il pour vous?

L’humble serviteur

Particulièrement en cette période de l’année, de nombreux chrétiens se rappellent la naissance de Jésus-Christ, il y a environ deux mille ans. Jésus est venu dans ce monde afin de payer pour les péchés du peuple de Dieu. Il est venu pour effectuer le paiement que nous ne pouvons pas effectuer nous-mêmes. Comment a-t-il fait cela? La réponse nous est donnée dans la lettre de Paul aux Philippiens. Au chapitre 2:7 nous lisons que Jésus-Christ “s’est dépouillé lui-même, en prenant la condition d’esclave, en devenant semblable aux hommes”. Jésus était le Fils de Dieu. Avant qu’il ne vienne sur terre, il était dans le ciel avec le Père et le Saint-Esprit. C’est à travers lui que Dieu a créé le monde et tout ce qui s’y trouve: “Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Car en lui tout a été créé dans les cieux et sur la terre, ce qui est visible et ce qui est invisible, trônes, souverainetés, principautés, pouvoirs. Tout a été créé par lui et pour lui.” (Colossiens 1:15-16). Jésus avait une situation confortable dans le ciel, mais il restait le problème du péché sur terre.

Comment ce problème allait-il être réglé? Pour répondre à cette question, nous devons retourner au tout début de la Bible, au premier livre, le livre de la Genèse. Dans ce livre, nous voyons comment Dieu a créé le monde bon. Il a aussi créé l’homme bon. Il a créé le premier homme et la première femme: Adam et Ève. Adam et Ève étaient en bons termes avec Dieu, mais cela n’a pas duré. Finalement, ils ont désobéi à Dieu et ont mangé du fruit “de la connaissance du bien et du mal” qu’il leur avait commandé de ne pas manger. Adam et Ève ont péché et, par ce péché, ils ont condamné la race humaine en entier: “…de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort…” (Romains 5:12). Mais Dieu n’a pas laissé Adam et Ève sans espoir. Après qu’ils ont péché, il est venu vers eux avec une promesse. Il leur a promis qu’il leur enverrait un Rédempteur, un Sauveur, quelqu’un qui paierait pour leur péché, afin qu’ils ne connaissent pas la mort éternelle (Genèse 3:15). Ce Rédempteur était Jésus-Christ.

Il est venu dans l’humilité

Le nom de Jésus signifie “Sauveur”, celui qui sauve son peuple de ses péchés. Il est venu sur terre pour vivre, souffrir et mourir pour les péchés de ceux qui croient en lui. Ce faisant, Jésus a abandonné sa situation glorieuse dans le ciel. Il est venu sur terre comme l’un d’entre nous. Il a vécu comme l’un d’entre nous, à cette grande différence qu’il n’a jamais péché (comment un pécheur pourrait-il payer pour d’autres pécheurs?). Jésus a pris l’aspect d’un serviteur; il est venu sur terre dans l’humilité. Il n’est pas venu dans la splendeur et la majesté. Il est né de la femme d’un charpentier et non de la femme d’un roi. Il est né dans une grange, non dans la chambre de naissance d’un château majestueux. Dans tous les sens, Jésus, le Fils de Dieu, s’est humilié. Il s’est abaissé, pour que ceux qui croient en lui puissent être élevés, pour qu’ils puissent recevoir le salut et la vie éternelle.

Même si nous, pécheurs, sommes très arrogants et fiers, Jésus ne l’était pas et ne l’est pas. Il est venu comme serviteur, celui qui sert les autres. Il s’est dépouillé de toute la gloire qu’il avait dans le ciel. Il est venu sur terre pour souffrir et mourir, afin que sa mort serve de paiement pour ceux qui croient en lui.

Notre besoin

Maintenant, que pensez-vous de cela? Jésus est venu comme serviteur sur terre. Dieu est venu vers l’homme pour le sauver. Vous allez peut-être entendre le nom “Emmanuel” en cette période de l’année. Il signifie “Dieu avec nous”. Il s’agit d’un autre nom pour Jésus, qui fut vrai homme et vrai Dieu. Jésus n’était pas orgueilleux ou arrogant, mais il est venu dans l’humilité. Qu’est-ce que cela signifie pour nous? Nous avons besoin de Jésus-Christ. Nous avons besoin qu’il paie pour nos péchés, car l’unique façon que nous ayons pour payer nous-mêmes est de souffrir éternellement dans les feux de l’enfer. Je ne veux pas vivre cela et j’imagine que vous non plus. Comment pouvez-vous faire vôtre le sacrifice de Jésus-Christ? Comment pouvez-vous éviter de payer le prix vous-mêmes? Vous devez venir à Christ en toute humilité et confesser vos nombreux péchés. Vous devez venir à lui en reconnaissant que vous êtes pécheur et que vous avez fait montre de beaucoup d’orgueil en le rejetant. Vous devez croire qu’il a aussi payé pour vos péchés. En bref, vous devez vous repentir et croire. Vous devez vous repentir; votre cœur doit changer à l’égard de vos péchés, mais aussi à l’égard de Jésus. Aussi, vous devez croire, vous devez placer toute votre confiance en Jésus pour votre salut. Venez à Dieu dans la prière et demandez-lui toutes ces choses.

Jésus est né et venu dans ce monde il y a environ deux mille ans; ce fut sa première venue. Cependant, la Bible nous dit qu’il y aura aussi une seconde venue. Christ reviendra sur les nuées du ciel. Alors, il jugera la terre et ses habitants pour tous leurs péchés et leur méchanceté. La seconde venue de Jésus peut arriver à n’importe quel moment. Nous ne savons pas quand il reviendra, mais nous devons toujours être prêts. Si vous ne croyez pas en Jésus, votre peur sera grande lors de son retour, car maintenant vous savez ce qui vous attend. Mais, si vous croyez en lui (et je prie pour que ce soit le cas), vous éprouverez une grande joie en le voyant. De plus, même s’il ne revient pas durant votre vie terrestre, la vérité vous sera révélée à votre mort, car, alors aussi, nous ferons face à la colère de Dieu contre le péché. Seul Christ peut éloigner cette colère et vous sauver. Si vous êtes chrétien, vous pouvez mourir en paix, mais si vous ne l’êtes pas, les douleurs et les souffrances que vous vivez sur terre ne sont qu’un avant-goût de ce qui viendra. Ami, es-tu prêt à faire face à Dieu avec tes péchés?

 


La revue Lumière sur mon sentier est également disponible pour abonnement en format papier.

Posté dans Sujets:
Tags : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 290 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives