Question #34 – Comment l’homme pouvait-il mériter la vie éternelle devant Dieu?

Réponse: L’homme ne pouvait rien mériter naturellement devant Dieu, mais par le moyen de l’alliance des oeuvres Dieu s’est engagé à récompenser l’obéissance de l’homme par la vie éternelle. ~ Romains 10.5

alliance

Nous arrivons à une doctrine fondamentale à la théologie réformée : l’alliance de Dieu. Nous ne pouvons comprendre l’histoire de la rédemption sans saisir cette doctrine puisqu’elle lui sert de cadre théologique. Autrement dit, l’histoire de la rédemption révélée dans la Bible est la mise en œuvre de l’alliance de grâce faite par Dieu pour sauver ses élus. Le chapitre 7 de la Confession de foi baptiste de Londres de 1689 est également très important puisqu’il constitue un point de rupture avec la théologie réformée pédobaptiste. C’est à partir de ce chapitre que se révèle l’approche distincte réformée baptiste.

Le chapitre sur l’alliance contient trois paragraphes. Les deux premiers sont quasi identiques à ceux que nous retrouvons dans les confessions de foi de Westminster et de Savoie (Westminster est la confession des presbytériens et Savoie celle des congrégationalistes). Le troisième paragraphe est complètement original à la théologie baptiste. Nous exposerons l’enseignement de ce chapitre avec quatre questions dont voici la première : Comment l’homme pouvait-il mériter la vie éternelle devant Dieu?

Le but de l’alliance de Dieu était d’amener l’homme à la vie éternelle. Au chapitre précédent, nous avons présenté l’alliance des œuvres en expliquant qu’elle fut donnée à l’homme « en vue de la vie s’il l’avait observée » (6.1). Adam devait donc, en accomplissant l’alliance des œuvres, mériter la vie éternelle ; c’est-à-dire sceller sa communion avec Dieu dans une justice incorruptible et atteindre l’immortalité (Jn 17.3 ; 1 Co 15.53-54). Mais l’homme pouvait-il vraiment mériter la vie éternelle devant Dieu? Le premier paragraphe du chapitre 7 répond à cette question en expliquant un peu plus ce qu’est l’alliance des œuvres :

(Par. 1) La distance entre Dieu et la créature est si grande que des créatures rationnelles qui, pourtant, lui doivent obéissance du fait qu’il est leur Créateur, n’auraient jamais obtenu la vie comme récompense, n’eût été une condescendance de la part de Dieu, qu’il s’est plu à exprimer par le moyen de l’alliance.

La distance entre Dieu et l’homme, ce que l’on appelle la distinction Créateur/créature, est si grande qu’il est impossible de mériter la vie. Qu’est-ce que cet énoncé signifie? Simplement que Dieu ne doit rien à l’homme et que l’homme doit tout à Dieu. Si l’on fait fi de l’alliance entre Dieu et l’homme, quelle serait la nature du rapport entre les deux? L’homme devrait obéissance à Dieu du fait qu’il est une créature et que Dieu est le Créateur, cependant l’obéissance de l’homme ne pourrait jamais rien mériter. Autrement dit, l’homme doit naturellement l’obéissance à Dieu, mais l’obéissance de l’homme n’est pas méritoire par nature.

L’Écriture enseigne cette vérité sous deux considérations. Premièrement, Dieu ne peut rien devoir à l’homme : « De qui suis-je le débiteur? Je le paierai. Sous le ciel tout m’appartient. » (Jb 41.11). C’est également ce que l’apôtre Paul enseigne en déclarant : « Qui lui a donné le premier, pour qu’il ait à recevoir en retour? » (Rm 11.35). Deuxièmement, en montrant que, tout en devant obéissance à Dieu, l’homme ne peut rien mériter en retour :

Doit-il de la reconnaissance à ce serviteur parce qu’il a fait ce qui lui était ordonné? 10 Vous de même, quand vous avez fait tout ce qui vous a été ordonné, dites : Nous sommes des serviteurs inutiles, nous avons fait ce que nous devions faire. (Lc 17.9-10)

Dieu ne peut d’aucune façon avoir besoin de l’homme ou lui être en dette, celui-ci ne peut donc rien mériter de Dieu (Jb 35.7-8). Pourquoi disons-nous alors qu’Adam devait mériter la vie éternelle par son obéissance? C’est précisément ici qu’intervient l’alliance des œuvres : Dieu condescend, malgré l’incommensurable distance entre Lui et l’homme, à récompenser l’obéissance de sa créature par la vie en établissant une alliance avec l’homme.

Illustrons cet enseignement par un exemple de la vie courante. Si je dis à mon fils de faire la vaisselle ; le simple devoir d’un fils envers son père l’oblige à l’obéissance. Cependant, son obéissance n’est pas en soi méritoire, je ne lui dois pas un salaire en échange de sa tâche. Par contre, comme père, j’ai la liberté d’ajouter « une alliance des œuvres » entre lui et moi. Ainsi, je pourrais promettre à mon fils 100$ s’il obéit à ma parole. C’est ce que vient faire l’alliance des œuvres entre Dieu et l’homme. Le rapport naturel entre le Créateur et la créature oblige celle-ci à l’obéissance à la Loi du Créateur. La désobéissance à la Loi entraine une sanction naturelle, mais l’obéissance ne mérite pas une récompense naturelle. Dans sa bonté, le Créateur condescend à rémunérer l’obéissance de l’homme par la vie. Évidemment, la récompense est infiniment au-dessus de la valeur de l’obéissance de l’homme.

Afin que nous comprenions la nature et la fonction de l’alliance des œuvres, Dieu en a donné une deuxième édition (l’Ancienne Alliance) après que la première fut transgressée. Ainsi, l’Ancienne Alliance était une alliance des œuvres qui avaient pour but de montrer ce qui était arrivé dans la première alliance avec Adam et ce qui arriverait dans la Nouvelle Alliance avec Christ. L’Ancienne Alliance fut donc donnée à Israël pour « mériter » la vie en Canaan. Israël ne pouvait pas mériter la terre promise, elle lui était donnée par grâce (Dt 9.4-6). Néanmoins, l’Éternel fit dépendre la vie en Canaan de l’obéissance à sa Loi afin de révéler le principe de l’alliance des œuvres :

Vous pratiquerez mes ordonnances, et vous observerez mes lois : vous les suivrez. Je suis l’Éternel, votre Dieu. Vous observerez mes lois et mes ordonnances : l’homme qui les mettra en pratique vivra par elles. Je suis l’Éternel. (Lv 18.4-5)

Ce passage, qui d’après l’apôtre Paul révèle la fonction de la Loi sous l’Ancienne Alliance (Rm 10.5), applique le principe de l’alliance des œuvres au peuple d’Israël en Canaan. Il lui est rappelé que l’Éternel est son Dieu et que par conséquent Israël est obligé d’obéir. Mais par cette alliance, Dieu offre la vie à ceux qui gardent sa Loi et menace de mort les transgresseurs (Dt 27.26 ; Ga 3.10). Dans le contexte de l’Ancienne Alliance, « la vie » référait à la vie en Canaan, symbolisant le paradis et le repos céleste (la vie éternelle). Mais dans le contexte des réalités célestes elles-mêmes, le principe « fais cela et tu vivras » réfère à la vie éternelle (Lc 10.28 ; Mt 19.16-17 ; Ga 3.12). Ce principe vient de l’alliance des œuvres donnée à Adam (Gn 2.9-17), explicitée par Israël (Dt 30.19-20) et accomplie par Christ (Mt 5.17).

L’homme devait mériter la vie éternelle, mais l’homme ne l’a pas méritée (Gn 3.22-24). Dans la prochaine question, nous verrons comment l’homme pécheur a néanmoins obtenu la vie éternelle.

1132 mots


ÉCOUTER OU VISIONNER CET ENSEIGNEMENT
Audio MP3 télécharger ou jouer  |  Texte PDF  |  YouTube épisode #34

Suivez cette série:
Description: Une série de théologie systématique à partir de la Confession de foi baptiste de Londres de 1689 – Liste des questions étudiées
Abonnement: YouTubeiTunesRSSGoogle Play

Posted in Alliance, ARTICLES, Création, Études dans la 1689, Théologie
Tags: , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Le côté obscur de la vie chrétienne (2019, Éditions Cruciforme) – Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
8 commentaires sur “Question #34 – Comment l’homme pouvait-il mériter la vie éternelle devant Dieu?
  1. Ducheine dit :

    L’alliance des œuvres est-elle seulement une doctrine baptiste réformée ou une doctrine chrétienne?
    Je comprend qu’il y a un aspect historique à ne pas négliger dans le contexte, mais j’ai de la misère pour comprendre l’objectif de l’alliance des œuvres.
    Justement, j’ai toujours pensé que si Adam avait obéi, nous aurions eu la vie éternelle.
    Pourquoi l’obéissance n’aurait rien changé wi ce n’était pas la seule option?
    Était-ce dans le plan de Dieu? Comment expliquer cela à un paien que Dieu est omniscient et à la fois qu’il a donné à l’homme le libre-arbitre? Des non-chrétiens me demandent souvent si Dieu sait tout pourquoi il a permis au premier homme de lui désobéir. Je leur réponds souvent que tu as créé l’homme libre. Est-ce juste comme réponse? Ce qui me dérange c’est que Adam était parfait et que je ne sais pas comment les expliquer davantage. Comment puis-je leur expliquer cela dans une simplicité? Merci pour votre réponse.

  2. Ducheine dit :

    Merci beaucoup pour les outils partagés
    J’apprécie le temps que vous prenez pour répondre à mes interrogations.
    Je prie que le Dieu bénisse votre famille et votre église locale.

  3. Andrew Felts dit :

    Thanks for the useful post. I have read your book, The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology, and found it very profitable. I can’t write or speak French currently, but I could read your post since I know Spanish and Portuguese and could figure out most of the vocabulary.

    • pascal dit :

      Thanks for the encouragement brother. Google translate is a good help also.

    • Andrew Felts dit :

      Thanks for the suggestion about google translate, but I am going to gain at least a reading knowledge of French by practice for the purpose of accessing both theological resources written in French as well as resources in the field where I intend to pursue further studies, Old Testament, Biblical Hebrew, and Semitic Languages, where there are a significant amount of resources published in French. May God continue to bless your labors in ministry.

    • pascal dit :

      Alors continue le bon combat cher frère. J’espère que ce site te sera utile!

3 Pings/Trackback pour "Question #34 – Comment l’homme pouvait-il mériter la vie éternelle devant Dieu?"
  1. […] chapitre 7 est de présenter l’alliance de grâce. Le paragraphe 1, qui sert d’introduction, utilise l’alliance des œuvres afin de nous rappeler ce qui devait être accompli pour que nous puissions recevoir la vie […]

  2. […] paragraphe 1 nous avons présenté l’alliance des œuvres. Au paragraphe 2 nous avons présenté l’alliance de grâce et l’avons distingué de […]

  3. […] avons examiné ce qu’est l’alliance des œuvres, nous avons expliqué le fonctionnement de son principe de mérite, ensuite nous avons présenté l’alliance de grâce et avons démontré comment elle fut […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 486 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives