Question #25 – Pourquoi Dieu a-t-il créé le monde?

Réponse: Dieu a tout créé pour sa propre gloire et tout ce qui existe reflète sa gloire. ~ Romains 11.36 – Psaume 150.6

Pourquoi Dieu a-t-il créé le monde?

La question 8 du Petit catéchisme de Westminster demande : « Comment Dieu exécute-t-il ses décrets? » Réponse : « Dieu exécute ses décrets dans les œuvres de la création et de la providence. » Ce que Dieu a éternellement résolu en lui-même se manifeste dans l’ordre créé : l’espace et le temps. Il est donc naturel que les deux chapitres qui suivent après la doctrine des décrets traitent respectivement de la création et de la providence. La confession de foi présente une organisation cohérente de la pensée chrétienne fondée sur la révélation biblique.

Le chapitre dédié à la création comprend trois paragraphes. Plusieurs questions qui touchent à la doctrine de la création seront cependant développées avec plus de précisions ailleurs dans la confession de foi. Par exemple, l’alliance des œuvres avec Adam qui est introduite au paragraphe 3 est présentée de manière plus substantielle au chapitre 6 sur la chute. La question de la liberté des créatures introduite au paragraphe 2 est exposée en détail au chapitre 9 sur le libre arbitre. La constitution bipartite de l’homme comme créature faite d’un corps et d’un esprit est présentée plus clairement au chapitre 31 où il est question de l’état intermédiaire de l’homme. Le fait que plusieurs doctrines introduites au chapitre 4 sont recoupées ailleurs dans la confession démontre à quel point la doctrine de la création est fondamentale à la théologie chrétienne. Cette affirmation peut difficilement être exagérée, au point où compromettre la doctrine de la création résulte presque inévitablement avec la compromission d’une foule d’enseignements bibliques.

Maintenant que nous avons introduit ce nouveau chapitre, tentons de répondre à cette question : pourquoi Dieu a-t-il créé le monde? Voici ce que le premier paragraphe déclare :

(Par. 1) Au commencement, il a plu à Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit, pour la manifestation de sa gloire et de son éternelle puissance, de sa sagesse et de sa bonté, de créer ou de faire, en six jours, le monde et tout ce qui s’y trouve, choses visibles et invisibles ; et tout était très bon.

Pourquoi Dieu a-t-il créé le monde? Pour sa propre gloire! Cependant, cette réponse ne signifie pas que Dieu manquait de gloire ou qu’il avait besoin de quoi que ce soit en créant le monde. Comme Dieu est absolument indépendant, lorsque nous demandons pourquoi il a créé le monde, la question revient à demander pourquoi le monde existe-t-il. Le monde existe pour manifester la gloire de Dieu. Tel est non seulement le but à atteindre, mais telle est la constitution fondamentale du monde : un reflet de la gloire divine. « Les cieux racontent la gloire de Dieu, et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains. » (Ps 19.2) De quelle manière la gloire de Dieu se voit-elle dans la création? Paul explique que les œuvres de Dieu manifestent la personne de Dieu (Rm 1.20) : « les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. »

Si vous contemplez un tableau sans connaître son auteur vous apprendrez néanmoins des choses sur lui. Son œuvre révèle son habileté, son intelligence et elle peut aussi transmettre un message qu’il a voulu communiquer. Vous ignorez peut-être le nom de l’artiste ainsi que plusieurs détails sur son identité, mais vous savez qu’il existe parce que son œuvre manifeste les traits de son créateur. Il en est ainsi avec la création dont Dieu est l’auteur. Les hommes peuvent criminellement retenir la vérité captive (Rm 1.18) en niant le Créateur ; ils n’en sont que plus coupables puisque le témoignage divin les rend inexcusables (Rm 1.19-21).

La première question du Petit catéchisme de Westminster demande : « Quel est le but suprême de l’homme? » La réponse est la seule qui permette à l’homme d’atteindre le but de son existence : « Le but suprême de l’homme est de glorifier Dieu et de trouver en lui son bonheur pour toujours. » La différence entre celui qui atteint sa raison d’être et celui qui ne l’atteint pas est la différence entre un adorateur et un idolâtre. La doctrine de la création nous rappelle que Dieu nous a faits pour lui et que rien ne peut substituer la gloire de Dieu comme motif d’existence. Exister pour autre chose que pour Lui est très grave ; il s’agit d’une aberration existentielle par laquelle Dieu se glorifiera en la punissant (Rm 9.22).

La création révèle la gloire de Dieu ; la gloire d’un Dieu infiniment juste et bon. La confession affirme qu’il n’y a pas deux principes opposés de bien et de mal à l’origine de l’existence, mais un seul Dieu bon : « tout était très bon ». Plusieurs religions orientales croient à la préexistence du mal et cette fausse doctrine s’était infiltrée dans l’Église par le manichéisme. Nous constatons effectivement le mal dans la création, mais son origine ne précède pas le monde ; elle vient de la chute dont il sera question plus loin dans la confession. La notion d’un Dieu bon qui crée un monde bon aggrave hautement l’existence du mal et requiert nécessairement sa destruction.

La confession souligne également que la création est une œuvre trinitaire : « il a plu à Dieu, Père, Fils et Saint-Esprit (…) de créer (…) le monde et tout ce qui s’y trouve ». Le Père « a aussi créé le monde » par le Fils (Hé 1.2). Ailleurs l’Écriture affirme que le monde a été créé par la Parole de Dieu puis elle déclare que « la Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité » (Jn 1.14). N’est-ce pas là l’une des plus belles merveilles de la création? Le Créateur est venu dans le monde en prenant la forme d’un homme. Il est venu dans sa création afin de la racheter en la libérant de la mort et en y apportant la vie éternelle. Sans la Parole faite chair, sans le Créateur devenu homme tout le sens et la beauté de la création s’écroulent. La splendeur de tous les couchers de soleil, la magnificence des plus beaux paysages, la merveille qu’est l’être humain trouvent un sens véritable puisque Celui qui a fait toutes ces choses les a trouvé belles et elles lui ont paru précieuses au point de venir sauver sa création.

Est-il juste de voir la rédemption comme s’étendant aussi à la création? N’est-elle pas plutôt limitée à l’homme tandis que les cieux et la terre passeront pour être remplacés par de nouveaux cieux et une nouvelle terre? L’homme est effectivement au centre de la question du rachat, cependant celui-ci s’étend également au reste de la création, car elle fait partie du royaume que le Christ a reçu et qu’il doit recevoir (1 Co 15.20-28). Le Psaume 8 affirme que l’homme a reçu la domination sur les œuvres de Dieu ; domination temporairement perdue aux mains du prince de ce monde, mais reprise par le Fils de l’homme (Hé 2.5-9). Colossiens 1.20 envisage la rédemption comme le pouvoir que le Seigneur a acquis sur toute la création. 1 Corinthiens 10.26 déclare que « la terre est au Seigneur, et tout ce qu’elle renferme » et dans la même épître, Paul affirme que le monde fait partie de l’héritage des croyants parce qu’il est à Christ (1 Co 3.21-23). Après sa résurrection, Jésus déclare son pouvoir sur toute la terre (Mt 28.18). Les nouveaux cieux et la nouvelle terre sont compris par un grand nombre de théologiens comme étant un renouvèlement glorieux de l’actuelle création rachetée par Christ ; semblable aux croyants qui sont aussi appelés une « nouvelle création » (2 Co 5.17). Apprenons à avoir la création à la lumière de la rédemption.

1287 mots


ÉCOUTER OU VISIONNER CET ENSEIGNEMENT
Audio MP3 télécharger ou jouer  |  Texte PDF  |  YouTube épisode #25

Suivez cette série:
Description: Une série de théologie systématique à partir de la Confession de foi baptiste de Londres de 1689 – Liste des questions étudiées
Abonnement: YouTubeiTunesRSSGoogle Play

Posté dans ARTICLES, Création, Création/évolution, Études dans la 1689
Tags : , , , , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
8 commentaires pour “Question #25 – Pourquoi Dieu a-t-il créé le monde?
  1. Marc Sieber dit :

    Bonjour,

    J’ai de la peine à suivre le raisonnement final sur le fait qu’il soit venu sauver sa création ciel et terre. N’est-il pas venu uniquement sauver l’homme? Le ciel et la terre passeront… (mat 24:35). Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avait disparu, et la mer n’était plus. (ap 21:1) Ou est-ce à dire, que le renouvellement de toutes choses (mat 19:28) n’aurait pas été possible sans sa venue, son sacrifice et sa résurection?

    Merci d’avance pour cette éclairage, et belle journée. 🙂

    Marc

    • Bonjour Marc
      Merci pour votre commentaire. En effet l’homme est au centre de la question du rachat, cependant je crois que son oeuvre s’étend également au reste de la création, car cette dimension fait partie du royaume que le Christ a reçu et doit recevoir (1 Co 15.20-28). Nous le voyons également dans certains textes, comme l’accomplissement du Psaume 8 dans Hébreux 2.5-9 ou encore Col 1.20 qui envisage la rédemption comme le pouvoir que le Seigneur a acquis sur toute la création. 1 Co 10.26 déclare que « la terre est au Seigneur, et tout ce qu’elle renferme ». Dans la même épître, Paul déclare que le monde fait partie de l’héritage des croyants parce qu’il est à Christ (1 Co 3.21-23). Christ déclare son pouvoir sur toute la terre lorsqu’il envoie ses disciples après sa résurrection (Mt 28.18). Etc.
      Généralement les théologiens réformés considèrent les nouveaux cieux et la nouvelle terre comme un renouvellement glorieux de l’actuelle création rachetée par Christ… un peu comme les croyants qui sont devenus une « nouvelle création » (2 Co 5.17).

      Je vais peut-être rajouter ces quelques explications à mon texte afin que cela soit plus clair. Merci d’avoir posé la question 🙂

  2. josue juninio dit :

    pourquoi il n y a pas de developpement de la creation du monde.

  3. josue juninio dit :

    pourquoi vous ne donner pas des repnses claire a ce sujet

  4. CHRISTIAN NADAL dit :

    une seule question, pourquoi dans la genese il est dit :NOUS CREERONS L’HOMME A NOTRE IMAGE. Qui sont  » NOUS » ?

    • Merci pour la question Christian
      Il y a plusieurs explications qui sont proposées par les théologiens. Les juifs y voient une invitation du Créateur qui s’adresse aux anges afin que ceux-ci, sans créer l’homme, participent comme témoins à sa création. D’autres considèrent qu’il s’agit d’un simple pluriel de majesté où Dieu parlerait à la 1re personne du pluriel (ce qui je crois était plutôt inusité dans la culture hébraïque). Finalement, d’autres y voient une pluralité dans l’Être divin qui serait un premier indice de la Trinité divine dans la révélation biblique.

2 Pings/Trackbacks pour "Question #25 – Pourquoi Dieu a-t-il créé le monde?"
  1. […] Source La question 8 du Petit catéchisme de Westminster demande : « Comment Dieu exécute-t-il ses décrets? » Réponse : « Dieu exécute ses décrets dans les œuvres de la création et de la providence. » Ce que Dieu a éternellement résolu en lui-même se manifeste dans l’ordre créé : l’espace et le temps. Il est donc naturel que les deux chapitres suivant la doctrine des décrets traitent respectivement de la création et de la providence. La confession de foi présente une organisation cohérente de la pensée chrétienne fondée sur la révélation biblique. Suite… […]

  2. […] Source La question 8 du Petit catéchisme de Westminster demande : « Comment Dieu exécute-t-il ses décrets? » Réponse : « Dieu exécute ses décrets dans les œuvres de la création et de la providence. » Ce que Dieu a éternellement résolu en lui-même se manifeste dans l’ordre créé : l’espace et le temps. Il est donc naturel que les deux chapitres suivant la doctrine des décrets traitent respectivement de la création et de la providence. La confession de foi présente une organisation cohérente de la pensée chrétienne fondée sur la révélation biblique. Suite… […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 154 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives