LA PEINE DE MORT

La peine de mort fait polémique depuis des décennies dans les milieux évangéliques. D’un côté, ceux qui estiment que le Nouveau Testament confirme l’Ancien et permet son application dans la sphère civile. De l’autre, ceux qui estiment qu’il faut tenir compte des injonctions à la paix et au pardon de Jésus. Alors, que faut-il en penser ?

Voici les questions que nous aborderons:
1- Comment expliquer le recours à la peine de mort dans l’Ancien Testament ? Pourquoi Dieu l’établit-il de la sorte ?
2- La peine de mort est-elle une nécessité morale ?
3- Doit-on transposer la peine de mort dans les gouvernements civils ? Le chrétien doit-il militer en ce sens ?
4- Comment concilier l’emphase sur le pardon dans l’enseignement de Jésus et la peine de mort, si toutefois nous y adhérons ?

Musique: Johnny Hallyday, Les portes du pénitencier
Prochain sujet: Le minimalisme
Cliquez ici pour avoir la liste de tous nos épisodes

Abonnement : iTunes Google Stitcher SoundCloudFeed

Posté dans PODCASTS, Pratique et éthique
Tags : , , , , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
7 commentaires pour “LA PEINE DE MORT
  1. Alain dit :

    Je suis étonné que Genèse 9 :6 ne soit pas pris en compte dans votre discussion sur la peine de mort. N’estimez-vous pas que ce texte constitue le fondement de la délégation donnée par Dieu aux autorités civiles concernant l’application de la peine de mort aux meurtriers ?

    • Effectivement, Gn 9.6 est un texte clé qui aurait dû être cité… Nous avons réfléchi de manière plus générale à l’application de Rm 13; mais bibliquement parlant Gn 9 est incontournable.

    • Samuel Lamonde dit :

      C.H. Spurgeon a ecrit un texte tres inspirant intitule « aime ton prochain comme toi-meme » dans lequel il prend position contre la peine de mort, j’dois dire qu’etre pour la peine de mort me semble une position insoutenable pour un chretien ou l’Eglise.. ps; j’nai pas encore ecoute l’episode, j’suis HS?.

    • Alain dit :

      Je n’ai pas trouvé l’endroit oú Spurgeon donne son avis sur la peine de mort. Pourriez-vous me le préciser ? Merci.

  2. Samuel Lamonde dit :

    Bonjour Alain, voici l’extrait du texte ou il se prononce, bien sur il se prononce contre d’un point de vue moral et non legal.

    Extrait de  »Tu Aimeras Ton Prochain »

    Par Charles Haddon Spurgeon

     »Laissez là, croyez-moi, le front dur et le regard sévère; oignez votre visage de l’huile parfumée de la bienveillance, et, le sourire aux lèvres, allez vers votre prochain en lui disant: « Je vous aime. Je ne fais pas de grandes phrases sur la fraternité, mais vous pouvez compter sur moi, et autant qu’il me sera possible, je vous prouverai mon affection. Voyons: que puis-je faire pour vous? Quel service puis-je vous rendre? Dois-je vous aider à franchir un fossé, vous secourir dans un moment difficile? Vous encourager quand vous êtes abattu? Il me semble que je pourrais m’occuper de votre petite fille ou envoyer le médecin à votre femme qui est malade. » Pratiqué sur une large échelle, un tel système de bienveillance et de bons procédés ferait plus, j’en suis convaincu, pour le relèvement moral des masses, que tout ce grand déploiement de rigueur par lequel on cherche à les contenir. Vos gibets et vos échafauds n’ont point amélioré le monde. Pendez les hommes aussi longtemps qu’il vous plaira: vous n’en serez pas plus avancés. La corde n’a jamais moralisé personne, et elle ne le fera jamais. La peine de mort n’est point une nécessité (l’auteur exprime ici son opinion personnelle, dont nous lui laissons toute la responsabilité; car quelles que puissent être, comme individus, nos sympathies pour cette opinion, nous croyons devoir comme éditeurs nous imposer une grande réserve sur une question aussi grave et aussi délicate que celle de la peine de mort – Note des Editeurs). »

    • Alain dit :

      Merci Samuel. Effectivement Spurgeon exprime bien ici son opinion personnelle sur ce sujet. Mais l’opinion personnelle d’un homme de Dieu, aussi respectable et admirable qu’il puisse être pour ce qu’il a accompli, reste son opinion personnelle et n’est pas en soi normatif. Surtout sur un sujet aussi grave et délicat, comme le dit fort justement la note des éditeurs. « Que dit l’Ecriture ? » : Voilà le fondement sur lequel nous devons nous efforcer de bâtir nos convictions. Nos sentiments peuvent nous tromper…

    • Samuel Lamonde dit :

      Sachant que je merite moi-meme la mort selon l’Evangile je me garderai bien d’etre pour la peine de mort.. Je ne crois pas que la loi (morale) de Dieu a la vu de l’Evangile nous le permet.. Car si Christ a dit que le gouvernement portait l’epee etc, il n’a par cela que demande a l’Eglise de se soumettre aux gouvernements dans la mesure d’une marche digne l’appel de Dieu et non d’etre pour la peine de mort.. Mon humble opinion.. PS: Decidement tout pousse a croire dans la formulation neutre voir implicitement sympatique, de la note des editeurs qu’ils ne veulent simplement pas ce mettre dans l’eau chaude.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 190 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives