Skip links

L’Église et le gouvernement politique – Une conversation avec Florent Varak

007

L’Écriture nous dit qu’il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. Mais comment déterminer ce qui est à chacun? Dans cet épisode notre invité, Florent Varak, nous aide à réfléchir sur la relation entre l’Église et l’État. Florent est coauteur avec Philippe Viguier de l’ouvrage intitulé l’Évangile et le citoyen (Éditions CLÉ 2015).

Florent Varak défend une séparation stricte de l’Église et de l’État en rappelant aux chrétiens, en particulier aux pasteurs, leur rôle comme serviteur du royaume de Dieu et par conséquent récuse toute forme de partisanerie qui voudrait faire son chemin dans l’Église.

Voici quelques-unes des questions que nous voulons aborder avec lui.
– Sans être partisane, l’Église doit-elle défendre publiquement des idées qui touchent à la politique?
– Un chrétien peut-il s’engager en politique ?
– Que penser de l’idée d’un président ou d’un premier ministre réellement régénéré ?
– Sur quelle base doit-on établir la loi que le gouvernement est appelé à promouvoir ?
– Est-ce un péché, ou tout du moins une faute, que de ne pas exercer son droit de vote ?

AbonnementiTunes Google Stitcher SoundCloudFeed


Épisode précédent: 006 – C’est la fin du monde… Donald Trump a été élu!
Épisode suivant: 008 – Quelques trucs pour gérer le temps et les tâches

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.