Commentaire sur le Psaume 100

Psaume. Pour rendre grâces.

  1. Crie de joie à l’Éternel, terre entière!
  2. Servez l’Éternel avec joie, paraissez devant lui avec chant de triomphe!
  3. Sachez que l’Éternel seul est Dieu ; c’est lui qui nous a faits, ce n’est pas nous ; nous sommes son peuple, le troupeau qu’il paît.
  4. Entrez dans ses portes avec des actions de grâces, dans ses parvis avec des louanges, célébrez-le, bénissez son nom!
  5. Car l’Éternel est bon, son amour est éternel, sa fidélité de génération en génération.

Le psalmiste termine la série des psaumes relatifs au second avènement en invitant tous les peuples du monde, tant les Juifs que les Gentils, entrés dans l’Église (Es 66.23), à rendre grâces au Dieu Créateur et Sauveur. Ce psaume trouve très naturellement sa place dans le culte de la nouvelle alliance. Dans l’Église anglicane, il se lit dans le service du matin, immédiatement avant la récitation du Symbole des apôtres.

Verset 1. Crie de joie à l’Éternel, terre entière!

« Le monde entier est invité à se réunir à Israël pour louer Dieu » (Horne).

Verset 2. Servez l’Éternel avec joie, paraissez devant lui avec chant de triomphe!

Abenesra fait remarquer avec raison que le psalmiste recommande ici la joie qui doit remplacer dans nos cœurs la crainte servile. Comp. Lc 2.10 ; Ph 4.4. « C’est aussi avec joie que Dieu est servi dans les cieux » (Horne).

Verset 3. Sachez que l’Éternel seul est Dieu ; c’est lui qui nous a faits, ce n’est pas nous ; nous sommes son peuple, le troupeau qu’il paît.

La version chaldéenne et Abenesra traduisent le second hémistiche : « C’est lui qui nous a faits, et nous sommes à lui » ; mais pour cela il faut s’écarter du texte hébreu ; il vaut donc mieux s’en tenir à la traduction ordinaire, qui est aussi celle des Septante et de la plupart des versions anciennes et modernes. Quant à l’idée exprimée dans ce verset, comp. Ps 95.6-7 ; Ep 2.9-10.

Verset 4. Entrez dans ses portes avec des actions de grâces, dans ses parvis avec des louanges, célébrez-le, bénissez son nom!

« Dieu doit être loué suivant les formes par lui prescrites » (Calvin). « Quel beau jour que celui où les portes du temple céleste s’ouvriront pour les fils de la résurrection qui viendront chanter les louanges de Dieu avec les anges et les archanges, à jamais! » (Horne).

Verset 5. Car l’Éternel est bon, son amour est éternel, sa fidélité de génération en génération.

« La matière pour louer Dieu ne fera jamais défaut » (Calvin). Comp. Ps 89.2-3.

Pasteur Armand de Mestral, Commentaire sur le livre des Psaumes – Tome 2, p. 157-159

Posted in ARTICLES, Commentaire Psaumes
Tags: , , , , , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église réformée baptiste de Saint-Jérôme qu'il sert depuis 2005. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Le côté obscur de la vie chrétienne (2019, Éditions Cruciforme) – Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 470 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives