Le millénium: la première résurrection – Apocalypse 20.4-6

Revelation 20:4-6 Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. 5 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection. 6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection ! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.

QUESTIONS SUR LA PRÉDICATION. Le service sera diffusé en direct sur ce site à compter de 9h55. Si vous ne pouvez vous joindre physiquement à nous ou à une autre Église près de chez vous, vous êtes bienvenus de participer au culte via ce site.

Télécharger en mp3 | | Notre page de sermons

Posted in Le Millénium, SERMONS
Tags: , , , , , , , , ,
About the Author
L'Église évangélique est établie à St-Jérôme au Québec depuis 1974. En cours de route cette Église a adopté la Confession de foi baptiste de Londres de 1689 et a joint l'Association d'Églises réformées baptistes du Québec. Visitez notre site internet pour en savoir plus: www.prechelaparole.com
5 commentaires sur “Le millénium: la première résurrection – Apocalypse 20.4-6
  1. Micheal dit :

    Le danger dans une vision ou prophètie, c’est s’essayer d’analiser verset par verset au détriment de l’idée du chapitre ou du message, il faut que l’ensemble du message soit aussi en paralelle avec les versets chercher ailleur dans la bible, afin que cela ne devienne pas une interprétation personnel comme c’est le cas dans bien des sermons.

    Dans le livre de l’Apocalypse nous avons des chiffres à deux sens, qui sont des chiffres à symbol et d’autres qui représentent le chiffre même. Le fait que certains ne voit qu’un symbol pour le millénium, cela n’enlève rien à la position dont il est situé ente les deux résurrection.

    Losrque nous perdon de vu la vision global du message, afin de donner des explications qui sont éloigné du message de Jean, nous perdons de vue la possibilité et la notion de ce que l’auteur écrit, même Jean regardait vers le futur dans cette révélation du millénium en nous démontrant les cènes de la fin et du temps de l’audelà de la résurrection de ce que le le Seigneur lui avait montré.

    Il nous faut saisir que Jean lorsqu’il nous parle de la 1 ière résurrection , il est en accord avec l’enseignement de Paul sur la résurrection des saints puisque c’est le même Esprit qui agit et que c’est dans le même sens qu’il lui fut montré à Jean dans la vision. Car les mille ans sont attaché à la résurrection et au châtiment final du diable et des hommes qui se sont liées contre Dieu.

    Car si tout est accompli rien ne sert l’idée du millènium , mais la chronologie des évennements qui nous mène jusqu’au millénium sont plutôt des évènnement de la fin, ainsi la vision de Jean nous pousses plutôt vers, lorsque nous restons dans le contextes. Jean énumère ceux qui à la fin des temps reçoivent la marque du diable et le suive. Ce qui correspons à la seconde vienue de Christ suivie du millènium et par la suite la restauration de la nouvelle terre.

    Je suggère de lire tout le chapitre dans la perspective du retour de Christ.

    Fraternellement en Christ

    • Merci frère pour votre commentaire, je crois aussi qu’il faut tenir compte du contexte plus large et si vous écoutez ma série de 5 messages vous verrez que je place ce texte dans une interprétation canonique (à la lumière du canon complet et pas juste de l’Apocalypse).
      Je crois que vous faites erreur en comprenant 1ère résurrection en terme chronologique… Pendant le Millénium, les saints sont décrits comme ayant part à la « première résurrection ». Il y a différentes interprétations de ce qu’est la première résurrection; elles se résument essentiellement en deux options. (1) La première résurrection serait la résurrection corporelle des croyants qui serait séparée d’une deuxième résurrection : celle des non-croyants. (2) La première résurrection serait la résurrection spirituelle des croyants et constituerait la première phase de la résurrection finale.
      Apocalypse 20.4-6: 4 Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. 5 Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est la première résurrection. 6 Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux.

      Pour savoir de quelle résurrection il s’agit, il est nécessaire de comprendre le sens de l’adjectif « première ». Nous ne pouvons pas faire intervenir d’autres textes où il serait question de la première résurrection, car c’est le seul endroit dans la Bible où cette expression est utilisée. Il est cependant possible que la Bible nous parle ailleurs de la même réalité en utilisant une autre terminologie que celle-ci. Que signifie donc « première résurrection »?
      Ceux qui pensent qu’il s’agit d’une résurrection corporelle future prennent le mot « première » au sens chronologique : une résurrection corporelle qui arrive avant une deuxième résurrection corporelle. Cependant, la seule façon de comprendre ce que signifie « première résurrection », c’est de comprendre l’adjectif « seconde » puisqu’ils sont juxtaposés. Ceux qui ont part à la « première résurrection » n’auront pas à subir la « seconde mort ». La « seconde mort » sous-entend une « première mort », qui est un stade incomplet et partiel du jugement de mort. La « première mort » est l’expérience incomplète de la mort, celle que tous les hommes font. Lorsque Dieu a dit à Adam « le jour où tu en mangeras, tu mourras », la plénitude de cette sentence de mort n’est pas arrivée immédiatement le jour où Adam a mangé le fruit défendu. Il y eut bien sûr un effet immédiat, mais une progression de la mort s’opère jusqu’à la « seconde mort » qui est l’effet entier.
      La « première mort » est le stade incomplet de la mort. La Bible dit qu’avant de connaître Dieu nous étions morts spirituellement, notre esprit n’était pas en communion avec Lui, nous étions séparés et sous sa colère. Il y a une progression dans cette mort : la mort spirituelle mène éventuellement à la mort physique, qui n’est pas encore le stade complet de la mort. Même si les hommes pensent qu’une fois morts tout est fini, en fait, nous nous enfonçons davantage. La mort dans son expression définitive, complète, absolue, nous est décrite dans Apocalypse 20.14 15 : « Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu ». La « seconde mort » c’est la séparation définitive et éternelle d’avec Dieu, c’est l’enfer! Il s’agit de l’expression plénière de la sentence qui a été prononcée dès le commencement. Personne n’est encore dans cet état, il y en a cependant dont le sort est irréversiblement résolu vers la « seconde mort ». Ma compréhension de l’eschatologie biblique est que l’étang de feu est réservé encore pour des temps futurs.
      Le mot « première », appliqué à la mort, n’a pas un sens chronologique, mais parle plutôt de degré. Le mot « seconde », appliqué à la mort, signifie l’effet total de la mort. Appliquons cette compréhension des adjectifs « première » et « seconde » à la résurrection. La « première résurrection » sous-entend une « deuxième résurrection » ou une résurrection finale. L’Écriture n’emploie pas l’expression « deuxième résurrection », mais elle présente une résurrection finale et générale des justes et des injustes. Si la « première mort » est un stade incomplet de la mort, par conséquent la « première résurrection » est un stade incomplet de la résurrection. Nous comprenons que l’apôtre parle d’un stade incomplet puisqu’il le compare à un stade final tout en comparant deux réalités opposées : la mort et la résurrection. La « première résurrection » est donc la première phase de la promesse de la résurrection ; l’accomplissement est encore incomplet, mais notre résurrection est déjà commencée.
      Quelle est donc cette résurrection incomplète? Le Nouveau Testament nous présente deux stades de la résurrection qui peuvent être considérés comme incomplets, deux stades vers le plein accomplissement de la promesse de la résurrection, deux stades qui sont appelés « résurrection » bien qu’ils ne soient pas encore la résurrection finale et totale. Ces deux stades sont la régénération et l’état intermédiaire des croyants lorsqu’ils meurent.

      Dans le Nouveau Testament, la régénération nous est présentée comme une résurrection (Ep 2.6) : « Il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ ». Le verbe ressusciter est à l’aoriste, c’est accompli! Certains diront que c’est dans la résurrection du Christ que nous avons été ressuscités. C’est effectivement là que débute notre propre résurrection, mais sa première manifestation en nous c’est notre régénération. Si la « première résurrection » réfère à un stade incomplet de la résurrection, et si à la lumière des Écritures nous devons admettre que nous sommes déjà ressuscités, nous devons aussi admettre que notre résurrection est encore incomplète. Nos corps sont encore malades, nous péchons encore, alors que nous attendons un corps nouveau qui ne meurt plus et où il n’y aura plus de maladies, ni de deuils, ni de péchés. Donc, si nous sommes ressuscités, il s’agit d’un accomplissement incomplet de ce qui nous a été promis ; il s’agit de la première phase de la résurrection.
      Et que devenons-nous une fois ressuscités? Nous devenons ce qu’Israël aurait dû être selon la promesse de l’Ancienne Alliance (Ex 19.6): « Vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte ». La vocation d’Israël s’accomplit seulement pour ceux qui sont nés de nouveau (Ap 20.6) : « Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans. » N’est-ce pas ce que sont maintenant les chrétiens? L’apôtre Pierre nous dit que nous sommes un « sacerdoce royal » (1 P 2.9). Des sacrificateurs rois qui règnent avec Christ en partageant les offices sacerdotal et royal. Il y a plusieurs autres passages concernant la résurrection actuelle (Rm 6 ; Col 2-3), mais en voici un particulièrement intéressant où Jésus fait ce lien entre la « première résurrection » spirituelle et la résurrection finale et corporelle (Jn 5.24-29 » :
      24 En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui écoute ma parole, et qui croit à celui qui m’a envoyé, a la vie éternelle et ne vient point en jugement, mais il est passé de la mort à la vie. 25 En vérité, en vérité, je vous le dis, l’heure vient, et elle est déjà venue, où les morts entendront la voix du Fils de Dieu; et ceux qui l’auront entendue vivront. 26 Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d’avoir la vie en lui-même. 27 Et il lui a donné le pouvoir de juger, parce qu’il est Fils de l’homme. 28 Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient où tous ceux qui sont dans les sépulcres entendront sa voix, 29 et en sortiront. Ceux qui auront fait le bien ressusciteront pour la vie, mais ceux qui auront fait le mal ressusciteront pour le jugement.
      Il est question de deux résurrections. Déjà ceux qui entendent la voix de Christ ressuscitent (spirituellement), mais il parle aussi d’une résurrection finale et future ; une résurrection générale de tous les hommes où les croyants ressusciteront pour la vie et les autres pour le jugement. Ceci correspond à ce que nous lisons en Apocalypse 20.5 : « Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. » Qui sont ces autres morts? Ceux qui sont morts sans le Seigneur, qui n’ont pas connu Christ et qui vont ressusciter à la fin des temps pour le jugement. Ceci correspond également à la révélation donnée au prophète Daniel (Dn 12.2) : « Plusieurs de ceux qui dorment dans la poussière de la terre se réveilleront, les uns pour la vie éternelle, et les autres pour l’opprobre, pour la honte éternelle ».
      Nous croyons donc à la résurrection finale et générale de tous les hommes. Ceux qui auront eu part à la « première résurrection » ressusciteront pour la gloire et n’iront pas à la seconde mort, même s’ils goûtent à la première mort. Ceux qui ne sont pas en Christ et qui sont déjà morts devront attendre le dernier jour pour ressusciter et recevoir le jugement de la « seconde mort ». Quel gage avez-vous que Christ ressuscitera vos corps mortels et les rendra immortels? Vous êtes déjà ressuscités par le Saint-Esprit, lequel vous a scellés. La résurrection commence avec la régénération et elle se poursuit avec l’état intermédiaire dans lequel les croyants se trouvent lorsqu’ils meurent.

  2. Micheal dit :

    Tout comme la vie éternel par rappport au salut et ses bénédictions, cette promesse nous l’avons reçu, mais aura son applications que dans la présence de Christ, tout comme la mort le deuil, et la maladie,qui ne seront plus que lorsque Christ viendra nous chercher. Tout s’accomplira pleinement lorsque le dernier ennemi sera détruit c’est à dire la mort.

    Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort. 1 Corinthiens 15:26

    (Tu quote: À la mort, l’état intermédiaire ente le croyant et le non croyant, est différent. Les croyants sont dans un état de vie après la mort.)

    – Quel direction prendra le chrétien à sa mort ! suivra t’il les traces de Christ, de sa mort à sa résurrection ! Paul nous dira:
    .
    Nous ne voulons pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance au sujet de ceux qui dorment, afin que vous ne vous affligiez pas comme les autres qui n’ont point d’espérance. Car, si nous croyons que Jésus est mort et qu’il est ressuscité, croyons aussi que Dieu ramènera par Jésus et avec lui ceux qui sont morts. Voici, en effet, ce que nous vous déclarons d’après la parole du Seigneur : nous les vivants, restés pour l’avènement du Seigneur, nous ne devancerons pas ceux qui sont morts.
    … Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. 1 Thessaloniciens 4:13-18

    Consolez-vous donc les uns les autres par ces paroles.

    -Lorsque le Seigneur revient, il descend avec les anges et non avec les chrétiens supposément au ciel. La pensée de Paul se réfère à l’enseignement du même Esprit qui enseigna Ecclésiaste, Job, David ect, et la pensée de Christ ne diffère pas moins de ce que le Saint Esprit à enseigné.

    -Ici nous voyons bien que la mort est un sommeil jusqu’à la venu de Christ, ainsi le chrétien suivra l’exemple de Christ, comme Christ resta trois jour au tombeau et qu’il réssucita sans monté au ciel, il resta dans le sommeil enseigné par la parole, ainsi Christ revient à la vie avec un corps glorifier, tel en sera aussi pour le chrétien le chemin à suivre, afin d’être tous ensemble avec le Seigneur.

    -Que dira Jésus au matin de la résurrection:

    Jésus lui dit à Marie : Ne me retient pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. Jean 20:17

    Le livre aux Hébreux au chapitre 11, tend vers la même pensée que Paul, parlant d’Abel, Noè, Abraham, Sara, Isaac, Jacob et tous les autres …

    C’est dans la foi qu’ils sont tous morts, sans avoir obtenu les choses promises; mais ils les ont vues et saluées de loin, reconnaissant qu’ils étaient étrangers et voyageurs sur la terre… Mais maintenant ils en désirent une meilleure, c’est-à-dire une céleste. Tous ceux-là, à la foi desquels il a été rendu témoignage, n’ont pas obtenu ce qui leur était promis, Dieu ayant en vue quelque chose de meilleur pour nous, afin qu’ils ne parvinssent pas sans nous à la perfection. Hébreux chap11

    Et c’est là la promesse du rétablissement de toutes choses l’hors de sa venu en gloire.

    Car celui qui meurt n’a plus ton souvenir; Qui te louera dans le séjour des morts ? Psaumes 6:6

    Les vivants, en effet, savent qu’ils mourront; mais les morts ne savent rien, et il n’y a pour eux plus de salaire, puisque leur mémoire est oubliée. Ecclésiaste 9:5

    Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le; car il n’y a ni oeuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des morts, où tu vas. Ecclésiaste 9:10

    Car celui qui meurt n’a plus ton souvenir; Qui te louera dans le séjour des morts ? Psaumes 6:6

    Si l’homme une fois mort pouvait revivre… Job 14:14
    Comme la nuée se dissipe et s’en va, Celui qui descend au séjour des morts ne remontera plus. Job 7:9

    -Ce même enseignement qui est proné et enseigné aujourd’hui , l’a été pour la première fois enseigné par le diable en Éden:

    La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez. Alors le serpent dit à la femme : Vous ne mourrez point; mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et que vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal. Exode 3:2-5

    -Vous ne mourrez point, et c’est ce qui est enseigné aussi par l’église Romaine, qui changea l’enseignement du Christ et qui l’enseigna aux èglises qui se détacha d’elle, ainsi l’enseignement de l’immortalité de l’âme.

    Le Seigneur des seigneurs, qui seul possède l’immortalité, qui habite une lumière inaccessible, que nul homme n’a vu ni ne peut voir, à qui appartiennent l’honneur et la puissance éternelle. Amen ! 1 Timothée 6:16

    Personne n’est monté au ciel, si ce n’est celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel. Jean 3:13

    Fraternellement

    • Vous savez, il y a des adventistes au ciel en ce moment… seulement ils ne dorment pas et ils ont très hâte de manger du porc au grand banquet lorsqu’ils ressusciteront 😉
      Je comprends la lecture que vous faites de ces passages de l’A.T., mais je crois qu’il faut plutôt les éclairer par les textes du N.T. et ce que la résurrection de Christ a changé…

  3. Micheal dit :

    Bonjour Pascal et à tous, ce que nous savons du royaume des cieux, c’est que la mort n’existera plus. Le dernier ennemi qui sera détruit, c’est la mort. 1 Corinthiens 15:26

    En second lieu les animaux auront comme pâturage l’herbe des champs, tout comme fut le plan de Dieu l’hors de sa création. Le loup et l’agneau paîtront ensemble, le lion, comme le bœuf, mangera de la paille, et le serpent aura la poussière pour nourriture. Il ne se fera ni tort ni dommage sur toute ma montagne sainte, dit l’Éternel. Ésaïe 65:25

    Car, comme les nouveaux cieux et la nouvelle terre que je vais créer subsisteront devant moi, dit l’Éternel, ainsi subsisteront votre postérité et votre nom. A chaque nouvelle lune et à chaque sabbat, toute chair viendra se prosterner devant moi, dit l’Éternel. Ésaïe 66: 23,23.

    Fraternellement
    :0)

1 Pings/Trackback pour "Le millénium: la première résurrection – Apocalypse 20.4-6"

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez chaque publication par courriel

Rejoignez les 3 440 autres abonnés

En direct dans…

TOUS LES DIMANCHES
9H - Histoire de la Réforme
10H - Culte dominical
Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives