Erratum: Commentaire sur le livre des Psaumes – Armand de Mestral

commentaire_psaumesDepuis six mois je publie le commentaire du pasteur Armand de Mestral sur ce site en pensant qu’il s’agit d’une traduction française du commentaire de Matthew Henry. Tout a commencé en cherchant de riches textes théologiques en français à imprimer dans le semainier de notre Église. Je recherchais sur Google Books le commentaire de Matthew Henry sur les Psaumes traduit en français, je l’ai trouvé avec d’autres ressources du même genre. Cependant, il y a eu confusion en enregistrant le livre sur mon compte, et au lieu d’enregistrer celui de Matthew Henry j’ai enregistré celui du pasteur Armand de Mestral.

Je croyais me délecter d’un excellent commentaire de Matthew Henry que je trouvais fort bien traduit en français, mais il m’est apparu que certaines mentions de dates tardives dans le commentaire ne pouvaient pas venir de Matthew Henry. Je me demandais si le traducteur n’avait pas pris quelques libertés et c’est alors qu’en vérifiant avec mon commentaire anglais de Matthew Henry je me suis rendu compte que ce n’était pas son ouvrage que je publiais, mais celui d’un autre auteur.

Je dois avouer que si j’avais su dès le départ que le commentaire était celui d’un pasteur inconnu du 19e siècle je ne m’y serais probablement pas intéressé. Cependant, je dois aussi admettre que je trouve ce commentaire supérieur à presque tout ce que j’ai lu sur les Psaumes jusqu’à présent. J’ai quand même voulu faire quelques vérifications concernant le pasteur Armand de Mestral avant de poursuivre avec la publication de son oeuvre. Je remercie donc grandement Marcel Allain pour ses recherches à ce sujet. J’en profite pour recommander le travail de ce frère qui compile et classe des centaines de ressources et d’anciennes publications francophones, la plupart de théologie réformée, sur son excellent site: Prédestiné à bloguer. Voici les informations biographiques qu’il m’a trouvées sur ce pasteur inconnu:

Armand de Mestral est né à Etoy en Suisse le 11 janvier 1815. Il fut l’élève de Toepffer, puis étudiant à l’Académie de Lausanne, il fut consacré au saint ministère en 1838 et fut suffragant à Lussy, Apples et Aubonne. Tout d’abord très partisan du « Réveil » religieux qui se manifestait alors dans le Canton de Vaud, il se rapprocha par la suite de l’Église anglicane et, pénétré de l’idée de la possibilité d’un rapprochement entre les diverses églises chrétiennes (protestante, romaine et orthodoxe), il écrivit plusieurs brochures qui rencontrèrent une forte opposition. En 1870, il publia un ouvrage intitulé « Tableau de l’Église chrétienne », lequel reçut l’approbation d’un grand nombre de personnes compétentes. Il séjourna pendant neuf ans à Berne, puis revint s’établir à Lausanne et se fit inscrire comme membre du corps pastoral vaudois (Église nationale). Il est aussi l’auteur de commentaires sur les trois premiers livres de l’Ancien Testament et sur les Psaumes. Il professa aussi quelques cours libres à l’académie et enfin se retira à Etoy en 1872, où il mourut l’année suivante, le 21 octobre 1873 à 58 ans. Il épousa le 10 novembre 1852 à Lausanne, Anna, Marie, Eugénie de Goumoëns, fille de Bernhard, Emmanuel de Goumoëns, de Berne, et d’Anna Doxat, d’Yverdon, décédée à Berne le 3 octobre 1913.

Je recommande grandement la lecture de son commentaire sur le livre des Psaumes. Le pasteur de Mestral propose une traduction originale de chaque psaume qu’il introduit toujours avec une brève mise en contexte avant de commenter chaque verset. Riche de nombreuses citations de Calvin, Augustin, Luther et d’autres commentateurs bibliques, cet ouvrage expose la théologie des Psaumes de manière christocentrique et dans une perspective réformée.
Vous trouverez une recension critique de son ouvrage par C. O. Viguet dans la revue Le Chrétien évangélique – Revue religieuse de la Suisse Romande (publiée à Lausanne en 1864, p.134-137). Pour d’autres ouvrages et publications du pasteur Armand de Mestral, rendez-vous sur cette page où elles sont regroupées.

Jusqu’à présent j’ai publié les six premiers psaumes. Mon travail consiste à refaire la mise en page et à modifier le format des abréviations bibliques. J’espère qu’un éditeur aura de l’intérêt pour cet ouvrage une fois qu’il sera complété. En attendant, plusieurs lecteurs du Héraut, les fidèles de mon assemblée ainsi que moi-même apprécions grandement ce commentaire et sommes édifiés en redécouvrant les Psaumes de la Parole de Dieu.

http://www.unherautdansle.net/commentaire-sur-le-psaume-1
http://www.unherautdansle.net/commentaire-sur-le-psaume-2
http://www.unherautdansle.net/commentaire-sur-le-psaume-3
http://www.unherautdansle.net/commentaire-sur-le-psaume-4
http://www.unherautdansle.net/commentaire-sur-le-psaume-5
http://www.unherautdansle.net/commentaire-sur-le-psaume-6

Posté dans *Non classé, ARTICLES
Tags : , , , ,
About the Author
Pascal est pasteur de l'Église évangélique de St-Jérôme, une assemblée de confession réformée baptiste. Il est marié avec Caroline et ensemble ils sont les heureux parents de quatre enfants. Pascal a complété un baccalauréat et une maîtrise en théologie à la Faculté de théologie évangélique de Montréal. Il est l'auteur des livres: Une alliance plus excellente (2016, Impact Académia) – Solas, la quintessence de la foi chrétienne (2015, Cruciforme) – The Distinctiveness of Baptist Covenant Theology (2017 Revised Edition, Solid Ground Christian Books).
4 commentaires pour “Erratum: Commentaire sur le livre des Psaumes – Armand de Mestral
  1. Dang-vu dit :

    Bonjour Pascal. Quel est le le lien du commentaire de d’Armand de Mestral que tu prenais pour celui de Matthew Henry ?

  2. Dang-vu dit :

    Si je comprends bien ce lui de Matthew Henry en français est en réalité celui d’Armand de Mestral ? Je me perds.

    • Non, celui de Matthew Henry en français est une traduction de MH anglais. Celui d’Armand de Mestral est un autre commentaire composé par le pasteur de Mestral lui-même. Je publiais le commentaire du pasteur de Mestral en pensant qu’il s’agissait du commentaire de MH; par la suite j’ai réalisé mon erreur et j’ai fait cette rectification publique. Désolé si je n’étais pas clair 🙂

Laisser un commentaire

Recevez chaque publication par courriel

En direct dans…

Culte dominical tous les dimanches à 10h sur ce site. Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives