Archives du site

Question #56 – Sommes-nous justifiés uniquement par la mort de Christ?

Réponse: Non seulement l’homme est-il justifié par l’obéissance passive dans la mort de Christ, mais également par l’obéissance active dans la vie de Christ. ~ Romains 5.19

L’objet de cette question n’est pas de savoir si nous sommes justifiés par la mort de Christ, mais si sa mort seule est suffisante pour justifier un pécheur. L’Écriture enseigne qu’un paiement pour les péchés n’est pas suffisant pour obtenir la vie éternelle, l’homme a aussi besoin d’une parfaite obéissance aux lois et aux ordonnances de Dieu puisque « l’homme qui les mettra en pratique vivra par elles » (Lv 18.5 ;

Lire la suite…




Commentaire sur le Psaume 19

  1. Pour le Maître-Chantre ; psaume pour David.
  2. Les cieux racontent la gloire de Dieu et le firmament proclame l’œuvre de ses mains ;
  3. un jour en transmet à l’autre le discours, et une nuit à l’autre en donne connaissance ;
  4. il n’y a point de discours, il n’y a point de langage, leur voix n’est point entendue ;
  5. leur son se répand sur toute la terre, et leur parole jusqu’au bout du monde. Il a placé en eux une tente pour le soleil.

Lire la suite…




Question #55 – Sommes-nous justifiés uniquement par la foi en Jésus-Christ?

L’homme est justifié devant Dieu par la foi seule, mais la foi qui justifie n’est jamais seule puisqu’elle produit toujours des œuvres. ~ Romains 3.28 ; Jacques 2.17-26

Il n’y a aucun doute que la foi est nécessaire pour pouvoir être justifié, si quelqu’un ne croit pas en Christ il ne peut pas être sauvé, personne ne conteste ce point. L’enjeu de la doctrine de la justification par la foi est de savoir si c’est uniquement par la foi que l’homme est justifié ou s’il faut ajouter autre chose à la foi. La confession présente une doctrine de la justification qui réfute à la fois la doctrine du salut par les œuvres et la doctrine du salut sans les œuvres.

Lire la suite…




Question #54 – Comment un pécheur peut-il être trouvé juste devant un Dieu saint?

Réponse: Dieu déclare justes tous ceux à qui il impute la justice de Christ par le moyen de la foi. ~ Romains 3.20-26

Cette question fut à l’origine de la Réforme de l’Église au 16e siècle et de la contre-réforme de l’Église catholique romaine exprimée dans le Concile de Trente (1542-1563). Cette question cruciale n’était cependant pas uniquement une inquiétude dans la conscience de Martin Luther, elle est la question principale que l’Écriture pose à tout homme (Jb 9.2 ; Gn 18.25 ; Ps 15.1 ; Mt 19.25). Un pécheur peut-il être trouvé juste devant Dieu?

Lire la suite…




Commentaire sur le Psaume 18

  1. Pour le Maître-chantre. Pour le serviteur de l’Éternel, pour David qui adressa à l’Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l’Éternel l’eut délivré de la main de tous ses ennemis et du bras de Saul.
  2. Et il dit : Je veux t’aimer cordialement, ô Éternel, ma Force!
  3. Éternel! mon Rocher, ma Forteresse et mon Libérateur, mon Dieu, ma Roche où je me réfugie, mon Bouclier, la Corne de mon salut et mon Boulevard!
  4. Je crie à l’Éternel qui est digne de louange, et je suis délivré de mes ennemis.

Lire la suite…




Question #53 – Qu’arrive-t-il aux pécheurs qui n’ont jamais entendu parler de Jésus-Christ?

Réponse: Il est impossible que des pécheurs qui n’ont pas la foi en Jésus-Christ soient sauvés, car ils sont inexcusables pour leurs péchés. ~ Romains 1.21, 2.12-16, 10.13-17

Cette question recoupe la toute première question que nous avons posée au chapitre 1 : La Bible est-elle nécessaire pour connaître Dieu? Il est cependant important que nous reconsidérions cette question sous un nouvel angle puisque le paragraphe précédent affirme que des personnes incapables de recevoir l’appel externe seront néanmoins sauvées. Cette exception pourrait-elle s’appliquer à tout homme qui n’a jamais entendu l’appel à venir à Jésus-Christ ou est-elle restreinte spécifiquement aux enfants mourants en bas âge et aux personnes ayant un handicap les empêchant de recevoir ou de comprendre l’appel externe?

Lire la suite…




Quand la loi des hommes remplace celle de Dieu

J’ai grandi dans une Église Baptiste Évangélique, très semblable à beaucoup d’autres. Une Église qui, 80 ans passés, accueillait les missionnaires américains pionniers en sol québécois. Une Église avec beaucoup d’histoire et une soif de répandre l’Évangile.

Comme beaucoup d’autres Églises, le temps a fait son œuvre et la soif de vérité initiale a fait place à une Église de grand nombre, remplie de programmes pour la multitude. L’enseignement a tranquillement pris une place secondaire au nom des relations interpersonnelles et de la fraternité. Ce n’est pas un processus qui s’est fait rapidement, mais c’est devenu notre réalité.

Lire la suite…




Question #52 – Qu’arrive-t-il aux enfants mourant en bas âge?

L’Esprit peut régénérer même des personnes qui ne peuvent pas recevoir l’appel externe de Dieu. ~ Jean 3.8

Dès que nous établissons la nécessité de recevoir l’appel externe pour pouvoir être sauvé (Rm 10.14,17), une question s’impose : Ceux qui ne peuvent recevoir l’appel externe peuvent-ils être condamnés? La confession répond à cette question aux paragraphes 3-4 en distinguant entre deux catégories de personnes : (1) ceux qui sont mentalement incompétents pour être appelés par la Parole (les enfants et les personnes mentalement handicapées) et (2) ceux qui n’ont jamais entendu l’Évangile.

Lire la suite…




Recevez chaque publication par courriel

En direct dans…

Culte dominical tous les dimanches à 10h sur ce site. Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives