Archives du site

Question #53 – Qu’arrive-t-il aux pécheurs qui n’ont jamais entendu parler de Jésus-Christ?

Réponse: Il est impossible que des pécheurs qui n’ont pas la foi en Jésus-Christ soient sauvés, car ils sont inexcusables pour leurs péchés. ~ Romains 1.21, 2.12-16, 10.13-17

Cette question recoupe la toute première question que nous avons posée au chapitre 1 : La Bible est-elle nécessaire pour connaître Dieu? Il est cependant important que nous reconsidérions cette question sous un nouvel angle puisque le paragraphe précédent affirme que des personnes incapables de recevoir l’appel externe seront néanmoins sauvées. Cette exception pourrait-elle s’appliquer à tout homme qui n’a jamais entendu l’appel à venir à Jésus-Christ ou est-elle restreinte spécifiquement aux enfants mourants en bas âge et aux personnes ayant un handicap les empêchant de recevoir ou de comprendre l’appel externe?

Lire la suite…




Question #52 – Qu’arrive-t-il aux enfants mourant en bas âge?

L’Esprit peut régénérer même des personnes qui ne peuvent pas recevoir l’appel externe de Dieu. ~ Jean 3.8

Dès que nous établissons la nécessité de recevoir l’appel externe pour pouvoir être sauvé (Rm 10.14,17), une question s’impose : Ceux qui ne peuvent recevoir l’appel externe peuvent-ils être condamnés? La confession répond à cette question aux paragraphes 3-4 en distinguant entre deux catégories de personnes : (1) ceux qui sont mentalement incompétents pour être appelés par la Parole (les enfants et les personnes mentalement handicapées) et (2) ceux qui n’ont jamais entendu l’Évangile.

Lire la suite…




Question #51 – Peut-on résister à l’appel de Dieu?

Réponse: L’homme ne peut que résister à l’appel de Dieu car il est mort jusqu’à ce qu’il soit régénéré et irrésistiblement attiré à Dieu. ~ Jean 5.25

Précisons qu’il n’est pas question de n’importe quel appel de Dieu en vue d’un service quelconque, mais de l’appel au salut. Nous reviendrons sur la distinction entre l’appel général et l’appel efficace qui nous permettra d’apporter d’importantes précisions. Regardons premièrement comment le paragraphe 2 décrit ce que nous appelons parfois la grâce irrésistible de Dieu.

(Par. 2) Cet appel efficace procède de la seule grâce de Dieu,

Lire la suite…




Question #50 – Comment une personne est-elle convertie à Dieu?

Réponse: Pour qu’une personne puisse être convertie à Dieu elle doit être efficacement appelée à Lui par le Saint-Esprit au moyen de la Parole de Dieu. ~ 1 Thessaloniciens 1.5,9

Il y a différentes façons d’expliquer la conversion. Généralement, lorsqu’une personne raconte sa conversion, elle donne un témoignage personnel qui relate les circonstances qui l’ont amenée à la repentance et la foi envers Dieu. Bien que la plupart des témoignages attribuent la conversion à l’intervention de Dieu, c’est souvent le côté humain de la conversion qui est présenté. Cependant, une conversion qui n’a que le côté humain ne vient pas d’une intervention divine.

Lire la suite…




Question #49 – Le chrétien est-il libéré des effets du péché contre son libre arbitre?

Réponse: La régénération affranchit d’ores et déjà les croyants du péché, mais ce n’est qu’à la résurrection finale que leur liberté sera complète et parfaite. ~ Philippiens 3.20-21

Le portrait de la dépravation totale correspond-il également aux enfants de Dieu? Étrangement, d’un côté nous reconnaissons que cette description correspond à notre nature pécheresse et qu’elle n’est pas uniquement un portrait des inconvertis ; mais de l’autre côté, il nous semble que ce tableau ne nous représente pas entièrement puisque nous avons été affranchis de la puissance du péché. Cette ambivalence dichotomique décrit ce que sont les pécheurs régénérés.

Lire la suite…




Question #48 – Que reste-t-il du libre arbitre de l’homme après la chute?

Réponse: Après la chute, l’homme est devenu incapable de ne pas pécher et il est incapable de revenir à Dieu. ~ Jean 6.44

Nous arrivons au cœur du litige concernant le libre arbitre : l’homme déchu a-t-il toujours un libre arbitre? La réponse est très certainement oui : l’homme, même après la chute, agit toujours en exerçant lui-même sa volonté ; il n’est pas contrôlé par une force cosmique, ou un autre pouvoir que sa propre volonté déchue. Cependant l’homme a perdu un immense pan de sa liberté originelle en péchant. Avant la chute Adam était capable de ne pas pécher (posse non peccare) et capable de pécher (posse peccare) ;

Lire la suite…




Question #47 – Comment Adam a-t-il pu pécher si sa volonté était parfaite?

Réponse: Adam avait la capacité de ne pas pécher et la capacité de pécher ; par son obéissance il devait obtenir l’incapacité de pécher, mais par sa désobéissance il devint incapable de ne pas pécher. ~ Ecclésiaste 7.29

Lors d’un de ses plaidoyers, Job pose une excellente question (Jb 14.4) : « Comment d’un être souillé sortira-t-il un homme pur? Il n’en peut sortir aucun. » Inversons maintenant cette question pour le bien de notre présente réflexion : Comment d’un être pur sortira-t-il un homme souillé? Il en est pourtant sorti un!

Lire la suite…




Question #46 – L’homme a-t-il un libre arbitre

Réponse: Oui, Dieu a donné à l’homme une volonté qui s’exerce librement sans être déterminée par quoi que ce soit d’autre parmi les choses créées. ~ Deutéronome 30.19

determinisme-liberteIl existe une idée reçue voulant que le calvinisme exclue le libre arbitre de l’homme. Cette fausse conception est même défendue par certains chrétiens calvinistes qui pensent peut-être que la souveraineté de Dieu, la dépravation totale de l’homme et la grâce irrésistible excluent nécessairement le libre arbitre de l’homme. Ce n’est pas la conception que nous retrouvons dans la confession de foi.

(Par. 

Lire la suite…




Recevez chaque publication par courriel

En direct dans…

Culte dominical tous les dimanches à 10h sur ce site. Cliquez ici pour ouvrir la diffusion dans une autre fenêtre.

Archives